On n’a Spa tous les jours 25 ans et les Francofolies fête ça en famille et en belgiphonie !

logo-francos-2019-copie-light-150x150sont là et l’histoire d’amour n’est pas près de finir. Cela fait 25 ans que, chaque année, l’événement rencontre son public avec une affiche alléchante. La preuve encore en 2019 avec toute une série de noms qui donnent déjà envie d’y être. Tous sont ici. Difficile de tous les citer et les présenter mais voilà un petit topo de ce qu’il ne faudra pas rater. Il y a en a pour tous les goûts et il faudra faire un choix et c’est pourquoi nous y passerons le dimanche 21 juillet pour fêter la fête national avec les artistes bien de chez nous.

Parmi les Belges au top (et ils sont nombreux), cette année, il y aura du lourd : Angèle, bien sûr. La star incontestable de l’année sera là pour la première fois, comme son frère Roméo Elvis, l’an dernier. Mais aussi Alice on the roof et Mustii s’imposent tous les trois en haut de l’affiche. Sans oublier RO x Konoba sur la scène Pierre Rapsat également.

Alice on the roof squattera l’affiche avec Zaz et s’offrira une carte blanche qui risque de valoir son pesant de cacahuètes, le jeudi. Roscoe reviendra, en primeur (leur retour est annoncé pour la rentrée), le jeudi également pour une fête dont ils nous diront des nouvelles. Ils avaient déjà marqué les esprits les années précédentes, ils reviendront dans des moments spéciaux, cette année : Pale Grey dans une création de son cru, le vendredi, et Grandgeorge dans une carte blanche, le dimanche.

Les Belges francophiles seront bien présents également. On a cité Angèle mais Claire Laffut devrait faire son petit effet. C’est l’une des révélations de l’année aux côtés de Rive, Charlotte et Atôme qui viennent tous les trois de sortir leur premier album ; avec Karin Clercq qui fait un très beau retour comme Dalton Télégramme et Célénasophia ; avec Glauque qui s’affiche déjà comme la découverte de l’année ;avec le rappeur spadois Slim Lessio… Sans oublier l’indémodable STTELLLA et ses carabis- touilles. Chanson française à l’honneur également avec Solaris et son hommage à Brel.

Du côté de la scène anglophile, on pointera Montevideo, Beautiful Badness, Behind The Pines, Juicy, Tanaë, Halehan, King Child, Ykons, Abel Caine, Circus Cafe ou encore Kings of Edelgran.

L’électro n’est pas oublié, avec comme l’an dernier un DJ en clôture chaque soir : avec, outre Ofenbach, Alex Germys, Kid Noize de retour en CD et en BD (!), et l’un de nos DJ’s les plus internationaux : The Magician.

En journée, il ne faudra pas manquer LØYD,Calumny, Ludo NS et Sonar qui fête cette année ses 30 ans de hip hop !

Récap visuel

Angèle

angele3-charlotte-abramow.jpg 

Bandits

bandits.jpg

Beautiful Badness

beautiful-badness-rewind-hoodie-midres.jpg

C-tec

24900241_1520154554740732_2841358707511525691_n.jpg

GrandGeorge

grandgeorge-presse-2018-2hd-credit-boris-gortz-benuts.jpg

Célénasophia

celenasophia-single-profil-md.jpg

Dalton Telegramme

61261206_10156302465355509_640350237667360768_o.jpg

Dj Fozette

32377901_1677124805705670_2622018607256698880_n.jpg

Evi Oros

evi-orosz-photo-portrait-hd.jpg

Fogo

11031136_1412051275770966_2780201241502120758_n.jpg

John L.,

john-l-01.jpg

Julie Oz  photo: Hoods

705077_10151348429028442_477897465_o

Le Baron

le-baron

Rive

rive-2-2018-rive-benoit-do-quang.jpg

Sonar

40833740_1713153378782277_8569503638731358208_o.jpg

The Magician : facebookthe-magician-img-1419.jpg

Wolves

wolves-dsc-2533-lara-herbinia.jpg

Toutes les infos sur le site des francos encore une fois splendidement enrichis.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.