De la Belgique aux confins de la galaxie, un rayon stellaire nommé Atome !

C’est à l’Eden, en première partie de Feu ! Chatterton, qu’Atome s’est imposé à nous, magistral malgré les membres manquant à l’appel et quelques problèmes techniques. Né des cendres de Vismets et Applause, le groupe belge qui avait raflé tous les prix du concours « Du F. dans le texte » a récemment sorti son premier album. Une délicieuse bulle de légèreté dans l’apesanteur de la Voie lactée !

Atome - (c) Sasha Vernaeve F1020022
©Sasha Vernaeve

Un voyage intergalactique, atomique (forcément), kaléidoscopique, voilà ce que nous propose Atome dans son premier disque. Le plus beau voyage de ta vie, peut-être pas, mais une bien plaisante odyssée, sans aucun doute ! C’est une délicieuse atmosphère enivrante et colorée qui plane autour de cet album ovniesque qui tantôt rappelle Moodoïd ou même Sébastien Tellier tout en créant de toute pièce sa propre galaxie musicale, nous offrant la jouissance de paroles en français en accord avec une musique grisante.

Nul doute qu’Atome voulait avant tout nous emmener en voyage, au gré des guitares, des voix planantes et des synthétiseurs ; c’est un pari réussi ! Leur album s’écoute comme une histoire qu’on raconte ou une série qu’on dévore sans jamais pouvoir appuyer sur pause, il y a un début, un milieu et une fin. De Voie Lactée à Aéronef en passant par Arrête de parler, chaque morceau est à sa place dans ce récit qui dépasse les frontières de notre petite Belgique. Fantaisie, nonchalance, euphorie et poésie, cuivres, guitares et synthétiseurs se succèdent et s’entremêlent dans cet envoûtant cocktail mixé par Atome.

Le début est nerveux, excitant comme les prémices d’un long périple qui entraîne loin vers le mystère et peu à peu, tout s’apaise. L’inconnu ne me fait plus trop peur, un bel ange venu tout droit d’ailleurs m’a dit tout bas, ne t’en fais pas, nous chantent Coline Wauters et Remy Lebbos dans les Beaux Jours. Fantasmagorique à souhait, vintage dans sa musique comme dans ces clips, Atome surfe sur la vague rétrofuturiste qui anime le monde artistique depuis quelque temps sans pour autant s’enfermer dans son vaisseau. Le groupe navigue entre psyché, rock et pop avec dextérité, une belle promesse pour l’avenir ; il se murmure que la fusée s’apprête à décoller pour une seconde expédition à la conquête des grands espaces. Affaire à suivre !

Atome - (c) Sasha Vernaeve - F1010004
©Sasha Vernaeve

cover ALBUM Voie Lactée

« Voie Lactée », Atome

10 titres

Sortie le 15/02/2019

En concert le 1er mai au Botanique, le 21 juin au Piano Bar à Namur, le 20 juillet aux Francofolies de Spa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.