Les comics, ce n’est pas que pour les grands et Kinaye entre dans la danse #4 : Plus Man, Indiana Jones d’une ville architecturalement folle et façon jeu vidéo

Ah les enfants ! Tout un temps, beaucoup ont cru que le Neuvième Art leur était réservé, exclusivement. Ce n’était pas un média assez sérieux pour les grands, disait-on. Si les mentalités ont bien changé et évolué, qu’il y a désormais des albums pour tout un chacun, le monde éditorial continue de proposer de nombreuses séries qui font le bonheur des têtes blondes, avec des héros à leur hauteur. Du moins, la BD franco-belge. Force, en effet, est de constater qu’en matière de comics jeunesse arrivant dans le paysage français, nos gamin(e)s n’avaient pas grand-chose à se mettre sous la dent. Urban Kids a rectifié le tir, en déclinant quelques valeurs sûres (Batman, Scooby-Doo, Little Pony…) mais, côté indépendant, ce n’était pas encore la gloire. Et voilà qu’à la faveur d’un crowdfunding réussi, rentrent dans la danse les Éditions Kinaye. Avec savoir-faire, passion et une sélection de titres qui claquent. Première volée de quatre titres, souples et forts en univers d’auteurs. Dans un bel emballage attrayant. Final de la première volée dans un comic book qui a des codes d’aventure mais aussi de jeu vidéo.

© Ben Sears

À lire aussi | #1 : L’assistante de la Baba Yaga nous a laissés… baba

À lire aussi | #2 : De klougs en gloubi-boulga, Space Battle Lunchtime fait son Top Chef alien loin des formats télé-réalisés

À lire aussi | #3 : Vers l’infini et au-delà les nuages, pour un spectacle crescendo, en mode Diesel !

© Ben Sears

Résumé de l’éditeur : Plus Man est un bandit espiègle et hors du commun qui se pense plus malin que tout le monde. Son robot, très rationnel, a quand même plus de jugeote. Ce duo étrange va se voir offrir une nouvelle opportunité : un tuyau pour voler un alliage précieux. Le piège ? Cet alliage se trouve dans un château hanté. Vraiment très hanté. Sorte de jeune Indiana Jones, avec des gadgets super-scientifiques, Plus Man va se retrouver sur un chemin semé d’embûches, bravant avec succès cambriolages ahurissants et situations délicates.

© Ben Sears chez Kinaye

Puisque tout ne doit pas être à portée des jeunes pousses, que la difficulté est aussi faite pour élever les enfants, Volcano Trash est sans doute le choix le moins évident de Kinaye, le plus audacieux tant l’univers graphique de Ben Sears est moins accessible, peut-être plus subtil, que dans les trois autres ouvrages proposés. C’est un Indiana Jones urbain qui a rencontré Ludo (pour ceux qui se souviennent de cette superbe série de Lapière, Bailly et Mathy) et un peu du Villevermine de Julien Lambert (on vous le redit, on l’adore) dans un univers architectural poussé et un peu surréaliste.

© Ben Sears chez Kinaye

Car Plus Man n’appartient pas à notre monde, il vit dans une ville où zonent des vampires, des squelettes, un robot qui lui est inséparable (encore un) et des magiciens technologiques. Notre héros, lui, est rendu assez simple graphiquement que pour pouvoir s’y projeter et y trouver certaines de nos qualités et défauts.

© Ben Sears chez Kinaye

Volcano Trash pourrait presque être un jeu vidéo dans lequel vous vous battez bec et ongles pour faire aboutir la quête de votre héros. L’esthétique contribue à ce ressenti, de même que quelques boss pas piqués des vers qui vont donner du fil à retordre à Plus Man, dans un monde corrompu et corrosif où il y a toujours moyen de trouver des alliés et qu’il ne faut jamais être trop naïf. Dans un format qui rappelle ce que faisait Bayard (avec son inspecteur, par exemple), les deux premières histoires de Plus Man sont bien ficelées, variées malgré des séquences manquant parfois d’intelligibilité. Reste le parfum de la grande aventure avec quelques bout-de-ficelles (un crayon aussi) et un certain sens du DIY. Intrigant, en tout cas.

© Ben Sears

Titre : Volcano Trash

Récit complet

Scénario, dessin et couleurs : Ben Sears

Traducteur : Romain Galand

Genre: Action, Aventure, Science-fiction

Éditeur VF: Kinaye

Collection : Graphic Kids

Éditeur VO : Koyama Press

Nbre de pages: 176

Prix: 16,50€

Date de sortie: le 18/01/2019

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.