Loser Jack : Itsy Bitsy Teenie Weenie cowboy, lonesome cowboy

Adepte de parodie, Michel Rodrigue en a même fait une excellente aventure à part entière, filant tous azimuts. Pas à son coup d’essai (on se souviendra aussi de Ludivine avec Dany), avec un complice qui n’est pas en reste, Erroc, celui qui avait un peu disparu de la circulation de la BD grand public ces dernières années s’attaque au western avec un héros en culottes courtes. A poor lonesome (little) cowboy qui n’arrive franchement pas à partir loin de sa maison tant il a encore tout à apprendre. En attendant, il se sert de son arme comme d’une banane, mais gagne ses duels contre nos zygomatiques.

Résumé de l’éditeur : Les hors-la-loi peuvent dormir tranquille, le pire des chasseurs de prime s’occupe d’eux. Dans les grandes plaines de l’Ouest sauvage, les bandits n’ont qu’à bien se tenir : les chasseurs de primes sont de sortie. Et parmi tous ces cadors de la gâchette, il y a Loser Jack. Petit, maladroit, pas très courageux, il a pourtant un rêve chevillé au barillet : mettre les plus grands bandits sous les verrous, empocher bien plus qu’une poignée de dollars et ainsi faire chavirer le cœur de la belle Rita du saloon. Mais la fortune est encore loin quand dans les rues de Pistol Rock on suscite plus les moqueries que la peur.

© Erroc/Rodrigue chez Bamboo

À Pistol Rock, pas de panneau pour refréner les ardeurs des étrangers, ni des outlaws, on ne peut pas dire que le shérif en herbe du coin fasse trembler l’Ouest par sa grâce, sa précision et sa témérité. Jack a encore tout à apprendre et va devoir le faire avec son physique ingrat : la taille de Joe Dalton, moins la moustache. Oh, ça ne l’a pas fait tomber du côté obscur de la farce pour autant: il tient à arrêter tous les hors-la-loi dont les bobines patibulaires sont épinglées partout dans la ville. Sacrée galerie.

© Erroc/Rodrigue chez Bamboo

Pourtant Loser Jack, le surnom que même sa mère ne se prive pas de lui donner, a l’habitude de mettre la charrue avant sa mule qui, même en la caressant dans le sens du poil, le fera tourner un peu plus en bourrique.

© Erroc/Rodrigue chez Bamboo

Sans aller très loin, Loser Jack ne part pas encore dans une longue et périlleuse aventure, les pieds-tendres à l’imagination narquoise que sont Erroc et Michel Rodrigue (rejoint aux couleurs par MIKL) non seulement s’amusent comme des petits fous mais se font une place honorable dans cet univers pourtant bouché ces dernières années (de Undertaker à Stern en passant par Mondo Reverso et Walter Appleduck, Pete Best). Prenant le contre-emploi d’un Kid Lucky, si petit et déjà si légende, leur Loser Jack est un gamin qui ne manque pas de courage mais dont l’ombre rigole plus vite que lui de ses frasques. S’il se rêve shérif à la place du shérif, il n’a pas encore trouvé sa bonne étoile. Il en a la peau rouge à force de se ramasser en pleine poire tous ses élans héroïques. Y’a pas à dire, même avec un tout petit revolver, la puissance de recul est fulgurante quand on est aussi petit.

© Erroc/Rodrigue chez Bamboo

Entre comique de situation et actions dynamiques, plans à la six-quatre-deux pour draguer la diva du saloon et confrontation avec des méchants qui ne sont pas là pour rigoler, au fil des gags, Michel Rodrigue se montre parfaitement dans son élément, exubérant et fin croqueur de gueules. On n’attendait pas grand-chose de cet album qu’on imaginait être une resucée de ce qu’on avait déjà vu ailleurs et une accumulation de gags passe-partout (en western ou ailleurs), il n’en est rien. Les deux auteurs se sont approprié le champ lexical et graphique du Far-West avec beaucoup de talent. Affaire à suivre.

© Erroc/Rodrigue chez Bamboo

En bonus, Bamboo vous propose de vous faire tirer votre portrait de scélérat via le premier photomaton de l’Ouest.

Série : Loser Jack

Tome : 1

Scénario : Erroc

Dessin : Rodrigue

Couleurs : MIKL

Genre : Gag, Humour, Western

Éditeur : Bamboo

Nbre de pages : 48

Prix : 10,95€

Date de sortie : le 03/02/2021

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.