Disparue et violentée, Lisa Gardner nous condamne à l’enfermement

Encore un bon thriller de Lisa Gardner. Disparue nous entraîne sur les traces de Lorraine dont la voiture est retrouvée vide, la porte ouverte, le contenu du sac de sa passagère intacte sur le siège. Le compte à rebours est lancé. Les minutes défilent et l’enquête avance doucement, trop doucement pour Quincy, le mari et ancien agent du FBI. C’est un récit stressant, avec une recherche incessante de compréhension des événements. Et la vérité ne vous apparaîtra pas facilement. Au fond d’une cave, les minutes qui vous séparent de la mort s’égrainent inlassablement… Parviendrez-vous à en sortir vivant?

À lire de la même auteure :

Thriller implacable pour une famille parfaite de Lisa Gardner

Magistral suspense « matriochkas » avec Arrêtez-moi de Lisa Gardner

Soupçons, ombres malsaines et jeux de dupes dans la Maison d’à côté de Lisa Gardner

Une Lisa Gardner en très petite forme, sans rythme ni saveur dans A même la peu.

Résultat de recherche d'images pour "disparue lisa gardner"

« Sur une route déserte de l’Oregon noyée par la pluie, une voiture abandonnée, moteur en marche,un sac de femme sur le siège conducteur. Rainie, une avocate séparée de son mari, Pierce Quincy, ex-profiler, a disparu. Dérive d’une femme au passé d’alcoolique ou conséquence d’une des redoutable affaire dans lesquelles elle s’investissait parfois dangereusement?

Un homme sait ce qu’il s’est passé cette nuit-là. Et lorsqu’il contacte les médias, le message est clair, terrifiant : il veut de l’argent, la célébrité. Sinon personne ne reverra Rainie. Aidé de sa fille, agent au FBI, Pierce se lance dans l’enquête la plus désespérée de sa vie, sur la piste d’un criminel sans visage et de la femme qu’il n’a jamais cessé d’aimer. »

L'Eau, Gouttes De Pluie, Raining, Humide, Liquide

Ce livre, c’est avant tout une ambiance. La pluie qui ne cesse de tomber, les vêtements qui colent à la peau, l’humidité qui glace le sang, les gestes qui ralentissent à cause du froid qui s’insinue partout…. Appelés en urgence, les protagonistes ne sont pas équipés pour affronter ce temps. La priorité n’est pas là, la chaleur se dissipe, page après page. Ne reste que le froid, l’humidité, la lourdeur des corps et l’isolement de plus en plus flagrant de Rainie, pendant que les autres se débattent dans la boue. Et ce climat, ce ciel gris et bas, ajoutent à l’angoisse.

Puis c’est évidement le tic-tac de l’horloge qui retentit. Chaque chapitre est daté, horodaté même… Et il est encore découpé en séquences, dont l’heure débute chaque paragraphe pour bien sentir ce temps qui file, ces minutes que l’on ne rattrapera pas. Car tout le monde le sait , dans les disparitions, ce sont les premières heures les plus importantes. Et quand on a travaillé toute sa vie au FBI (ou qu’on est un lecteur assidu de thriller), pas besoin de faire de gros efforts d’imagination pour se projeter dans ce que vit Rainie.

Tunnel, Spooky, Mystérieuse, Mystique, Sombre

Soyez rassuré si votre imagination n’est pas prolifique, Lisa Gardner a tout prévu : vous aussi serez enfermé avec Rainie. Dans une cave entièrement peinte en noir et sans aucune ouverture. Dont l’humidité (encore elle) suinte des murs et remonte du sol en terre battue, boueuse donc. Avec elle, vous vivrez la solitude, l’enfermement, l’aveuglement, la douleur, la faim, la soif. À ses côtés, vous vous découragerez, vous reprendrez espoir, vous vous battrez et serez anéanti d’un coup de pistolet électrique. Vous tremblerez, vous espérerez, vous pleurerez.

Mais est-ce que l’auteur va choisir une fin où tout se finit bien? Est-ce que Rainie va s’en sortir… Et les autres, en sortiront-il indemnes? Et vous, en sortirez-vous vivant?

Anxiété, Peur, Mystique, Mystère, Fantôme, Spiritualité

Il faudra lire Disparue pour le savoir. Pour découvrir qui est Dougie, Kincaid, Shelly, Mac ou Kimberly.  Ma préférence va a Dougie, parce qu’il a tellement de côtés sombres que je ne peux que l’aimer. Mais vous, qu’en penserez-vous?

C’est un très bon thriller. Petit bémol pour la fin. Intéressante, mais j’avais imaginé quelque chose de plus… de moins… une boucle qui se ferme où tout est expliqué. Je reste avec quelque pointes (légères) d’insatisfaction. J’aurais aimé que le passé explique plus (mieux) le présent. Mais peut-être suis-je trop prévisible ou exigeante.

Auteure : Lisa Gardner

Titre : Disparue

Editions : Le livre de Poche (Albin Michel)

Sorti en 2010 (2008)

Nbre de pages : 507 pages

Prix : 8,30 €

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.