Enquête médico-judiciaire avec Erreur Fatale de Robin Cook

Robin Cook est le plus grand auteur de thriller médical qu’il m’ait été donné de lire. Ancien médecin lui-même, il nous passionne avec ses intrigues sans cesse renouvelées. Et, parfois, nous entraîne dans les méandres du système médical américain. C’est le cas ici, avec Erreur Fatale. En effet, il traite d’un type de médecin de famille particulier, la médecine concierge. Pour accéder aux services de la médecine concierge, le patient potentiel dois s’acquitter d’un forfait annuel (plus ou moins élevé). En contrepartie, le médecin s’engage à limiter sa patientèle et est joignable 24h/24 et 7j/7. Ce type de service s’adresse évidemment à la partie de la population la plus fortunée… Ce livre est intéressant et distrayant, passionnant comme les suspenses de Cook.

Chroniqué pour vous du même auteur : 

Intervention…un Robin Cook très… inspiré !

Robin Cook, quand l’intrigue médicale se met au service du questionnement existentiel.

« Tout le monde a droit à l’erreur. Sauf un médecin…

Sa carrière, il ne la doit qu’à lui même. Devenu l’un des spécialistes les plus réputés de Boston, le docteur Craig Bowman est aussi surpris qu’humilié de se retrouver accusé de négligence, traîné en justice par la famille d’une riche patiente morte entre ses mains. Une bavure, prétend-on, qui pourrait coûter très cher à cet homme ambitieux. Les apparences ne jouant pas en sa faveur, sa femme fait appel à Jack Stapelton, un médecin légiste new-yorkais. Et quand ce dernier demande l’exhumation du cadavre, seule façon de démontrer q’il y a eu faute, il ignore qu’il est en train d’ouvrir la boîte de Pandore… Pour l’empêcher de découvrir la vérité, certains sont prêts à tout … »

Ce roman a un triple intérêt.

D’abord et avant toute chose, c’est un excellent divertissement. Un thriller médical à suspense, avec des intrigues, des rebondissements, des surprises… Bref, tout ce qu’un amateur de thriller recherche et tout ce que Robin Cook sait proposer d’efficace. La fin présente un twist fabuleux, une dernière surprise de taille… Un truc que je n’ai absolument pas vu venir !

Ensuite, on apprend énormément sur le système médical américain (de l’époque-2006). Et l’on se dit, une fois de plus, que le système médical belge est pas mal du tout !

Enfin, ce livre développe un moment clef de la vie de Jack Stapleton. Ce médecin légiste est un personnage récurrent des romans de Robin Cook. On l’a connu dépressif et en colère contre le monde entier car il a perdu son épouse et ses deux filles dans un accident d’avion. On l’a connu auto-destructeur. On l’a vu reprendre doucement pied grâce à Laurie Montgomery, sa collègue (et également personnage récurrent de Robin Cook). On l’a vu s’ancrer dans la vie grâce à l’amitié de Lou Soldano, ce flic désabusé mais aussi tenace qu’un pitbull. Bref, on connaît toute l’évolution de Jack… Et là, il va se marier avec Laurie ! Youhou ! Mais tout ne se passe comme dans les romans…

Dès le début du roman, on est plongé dans la vie du Dr Craig Bowman. Il se prépare pour se rendre, avec sa poule du moment, à un concert très en vue. Et alors qu’il n’a pas terminé de mettre son smoking, le téléphone le rappelle à ses obligations professionnelles. Patience Stanhope est au plus mal, elle le réclame d’urgence à son chevet. C’est une hypocondriaque de la pire espèce mais elle a payé le forfait et, concert ou pas, il doit se rendre auprès d’elle.

Malheureusement, malgré tous les efforts du docteur, Patience meurt d’une crise cardiaque ! Et sont mari décide d’intenter une action en justice pour faute contre le Dr Bowman.

Tout le long du roman, Cook a le talent de ne jamais perdre son lecteur, de toujours l’intéresser à chercher la vérité et de l’entraîner avec lui sur les chemins qui le mèneront, on l’espère, à la découverte de la vérité. Mais le temps presse, car le procès a déjà commencé. Et le juge qui le préside est bien décidé à respecter l’horaire qu’il s’est fixé, une semaine seulement !

C’est donc une course contre la montre qui s’engage avec Jack pour défoncer les portes et imaginer des hypothèses, plus ou moins hasardeuses, permettant d’expliquer la mort de Patience sans incriminer son beau-frère Craig.

Petit bémol dans l’épilogue… Il suscite plus de questions que de réponses et l’attitude de Jack y est très éloignée du personnage. Pas crédible !

Auteur : Robin Cook

Titre : Erreur fatale

Editions : Albin Michel

Sorti en 2007

Nbre de pages : 692

Prix : 7,60 € (en poche)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.