La guerre des mondes de la BD a commencé: Spiderman tatane Tintin et Kid Paddle terrasse Hulk, entre autres clash!

Sangoku qui fait voler Obélix tel un romain, dans une giclée de sang; Tournesol et Champignac qui se crêpent la moustache; Wolverine qui taille Gai-Luron en tranches de lard ou du cochon; Casimir qui piétine le village schtroumpf ou encore Natacha qui déboulonne Cyanure et Francis Blake qui met une tatane à Philip Mortimer: non, vous ne rêvez pas, c’est le monde entier du Neuvième Art qui est en train de perdre la boule et de serrer les poings sur les ring-seaux sociaux. À l’appel de Thierry Martin, les hostilités ont été déclarées, entre personnages de manga, de comics, de bande dessinée franco-belge, etc. Qu’ils se soient rencontrés plus ou moins longtemps dans leurs propres oeuvres ou pas. Les cinémas sont toujours fermés mais préparez le pop-corn et venez célébrer Les combats célèbres dans l’espace inter-iconique.

 

« J’ai commencé les combats il y a quelques années déjà. L‘année 2020 était censée être l’année de la bd… Qui s’est avérée assez… comment dire… un foutage de gueule pour les auteurs. Et donc 2021 l’année du fight… mais avec humour. » Ces mots, ce sont ceux de l’immense Thierry Martin. Auteur de BD diversifié, entre traditionnels albums de BD et expériences graphiques, l’artiste n’a pas son pareil pour proposer des défis à ses pairs, les interroger sur leur art, sans jamais déroger au fun… et cette fois au fight, donc.

© Thierry Martin
© Thierry Martin

Ici, tout est permis, tous les coups aussi, moyennant tout de même quelques règles:

 

© Olivier Dekeyser

Ici, Dupond peut mettre des coups de cannes à Dupont mais Tintin, dans un état second, peut aussi jouer le coiffeur dévastateur et raser la touffe de Titeuf. De proche en proche, de loin en loin, le casting est XXL (tremble Marvel Cinematic and Extended Universe) et peut opposer bien des styles. Si Thierry Martin a déjà dégoupillé quelques dizaines de clash, d’autres auteurs ont embrayé. « C’est une excellente initiative et ça apporte à ce début d’année une certaine frénésie artistique », m’a confié Frédéric Steinmetz que je ne connaissais et j’ai pris ce tort en plein dans la figure. Quelle virtuosité. C’est vrai que le concept a de quoi inspirer. Hugues Hausman, Laurent Lefeuvre, Arnaud Floc’h, Olivier Dekeyser, Zac Deloupy, Anne Teuf, Sylvain Girault, Benjamin Flao, Olivier Dekeyzer, Daniel Hansen, Hubert Maury, Deligne, Pascal Campion, Hardoc, Emmanuel Moynot (réglant ainsi ses comptes avec les Vieux Fourneaux dont un des personnages ressemble à s’y méprendre à son Vieux Fou), etc. ne se sont pas fait prier.

© Zac Deloupy
© Nicolin

Au-delà de l’aspect jouissif de voir ces personnages de toute façon immortels se mettre sur la gueule, il y a aussi une occasion toute trouvée pour le lecteur de découvrir des auteurs à la maestria implacable, de nouvelles pages et comptes à suivre sur les réseaux, mais également de voir resurgir des limbes des héros totalement oubliés ou méconnus (Supermatou) aux côtés d’autres mondialement connus. Tout est possible, on vous l’a dit, au point de voir des héros réputés pour leur pacifisme sortir leurs griffes et ne pas faire dans le détail. C’est même parfois gore mais on se rassurera en se disant que nos héros ont vécu bien pire et que, dans la férocité de leur trait, les auteurs témoignent surtout de leur passion pour ces p’tits miquets. Faites l’amour pas la guerre. Ici, les deux sont bel et bien réunis, la fleur au bout du crayon.

© Frédéric Steinmetz
© Frédéric Steinmetz
© Sylvain Girault

Alors, allez-y, admirez, participez si vous en avez le talent, mais faites péter ce début d’année. Dans le monde de cet art séquentiel tellement surprenant et polyvalent, on ne pouvait mieux la commencer ! C’est seulement que ça va faire boom, ka-boom!

 

Tout est à suivre sur Facebook et Instagram. Un album a été créé sur le compte de l’initiateur de ce combat des chefs mais d’autres hommages circulent ailleurs. Le mieux est d’utiliser le hashtag #Lescombatscelebresdanslespaceintericonique

© Hugues Hausman
© Jacq

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.