Un roman sur la vie, les grands espaces, la famille : Le chant des secrets de Tamara McKinley

C’est encore une fois dans les plaines de l’Outback australien que je vous emmène. Avec Le chant des secrets, Tamara McKinley nous conte 68 ans de la vie d’une femme, de sa naissance dans les coulisses d’un petit théâtre de village à sa retraite. Dans une station d’élevage, entourée de poussière, du travail des hommes et du hennissement des chevaux. C’est un roman de femme qui refuse de subir. C’est un roman qui sent le vent parfumé à l’eucalyptus. C’est un roman qui laisse son empreinte, comme la terre rouge, lourde et collante de cette partie aride de l’Australie que j’aime tant lire. Vous n’y trouverez pas une révélation vitale, ni une écriture remarquable mais juste un bon moment de détente, d’évasion et c’est déjà beaucoup… Quand un livre arrive à m’emporter au loin avec lui dans ces plaines que j’affectionne, je dis que c’est gagné.

À lire de la même auteure : La route de Savanah Winds ou l’outback autralien offert par Tamara McKinley, Emportée par une dernière valse avec Mathilda.

À lire encore dans le même style : Les mortels secrets d’Anna Romer au coeur du bush australien.

Résultat de recherche d'images pour "le chant des secrets"

« Australie, 1921. Viola et Damian Summer font partie d’une troupe de comédiens ambulants quand naît Catriona. Très tôt, leur fillette montre d’étonnante prédispositions pour le chant et entame une carrière dans les villages de l’arrière-pays australien.

Mais la grande dépression sévit, la vie devient difficile et les épreuves se succèdent. Ayant perdu son père, Catriona, alors âgée de 11 ans, et sa mère se sont rapprochées du protecteur Francis Kane. Mais ce dernier profite de leur situation précaire et abuse de Catriona. Témoin de la scène, Viola le tue. Suite au viol, Catriona donne naissance à une fille, que Viola confie à une mère adoptive avant de fuir pour Sydney…

Bien des années ont passé. A 67 ans, Catriona fait le bilan de sa vie : un échec. Elle n’a jamais eu le temps de partir à la recherche de sa fille. Au crépuscule de sa vie, elle se lance dans une quête pleine de révélations… »

Arbre, Outback, L'Australie, Sec

Disons le tout de suite, cette quatrième de couverture proposée par l’éditeur ne rend pas du tout l’ambiance du roman… Catriona est d’un courage, d’une force, d’un optimisme et toujours souriante, positive et volontaire. Elle ne fait donc pas le constat d’un échec, elle est consciente de tout ce qu’elle a vécu, de la chance d’avoir pu être une diva du chant d’opéra, d’avoir voyagé dans le monde entier et séjourné dans les plus grands hôtels. Mais elle a choisi de revenir à Belvédère, cette propriété dont elle était tombée amoureuse à 10 ans, lors d’un déplacement avec sa troupe de théâtre. Elle s’était jurée d’y revenir et en est aujourd’hui propriétaire. Aucun misérabilisme dans ce roman.

C’est surtout l’époque et le cadre que j’apprécie. L’histoire, il faut bien le dire, a été écrite mille fois par Tamara Mckinley et d’autres… Mais ce décor, cette géographie, cette rudesse de la vie, ces hommes travailleurs et passionnés par les chevaux, la latérite (terre rouge typique des déserts australiens ou des routes africaines) me fait vibrer.

Ce fût toujours le cas, d’aussi loin que mes souvenirs remontent. Et lire des intrigues, des romances, des récits de vie dans ce cadre me permet d’en profiter pleinement sans les inconvénients : la chaleur écrasante, l’isolement, les mouches qui pullulent et ne se reposent qu’à la nuit tombée, les serpents qui se cachent sous a moindre pierre… Bref, avec un thé, un ventilateur ou sur un transat, c’est un monde dans lequel je m’immerge avec bonheur.

Et Tamara McKinley sait écrire pour le permettre. Cela ne révolutionnera pas l’histoire de la littérature mais c’est un moment qui fait beaucoup de bien, de paix, de détente… Un break entre des thrillers, des livres scientifiques, un essai sur le féminisme… C’est aussi important de savoir lâcher prise et Tamara McKinley le permet aisément.

Un agréable moment de détente livresque qui nous plonge dans le dur climat de l’outback australien. Et donne envie d’y retourner encore, et encore, et encore…

Résultat de recherche d'images pour "le chant des secrets archipoche"Auteure : Tamara McKinley

Titre : Le chant des secrets

Editions : Archipoche

Sorti le 6 avril 2011

500 pages

Prix : 8,65 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.