PHOTOS| Un jour de Fête nationale, les Francofolies, avec ou sans bulles ? °°o°o

Branches Culture était de passage aux Francofolies pour le 21 juillet, histoire de célébrer la fête nationale avec les artistes belges qui y étaient présent ainsi que nos chers voisins. Franchement cela n’a pas manqué de pétillant, tant tout le monde il était beau, joyeux et content d’être de la fête.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une journée sous le soleil pour un 21 juillet c’est rare, dans une ambiance festive et bon enfant où se côtoient toutes les générations pour écouter de la chanson française mais aussi anglaise. La journée fut longue tant il y a des scènes à visiter et toujours beaucoup de monde.

On a pu voir sur la scène Sabam for Culture un lauréat Franc’off plein d’énergie qui s’est donné à fond. Beautiful Badness (B) continue son chemin après avoir fait la première partie de KYO à Forest National: ils étaient en grande forme et une mini-interview nous confirme que c’était un de leurs meilleurs moments live. Merci à Olivier Delescaille, musicien du groupe, bassiste, clavier, ingé-son chez Allez Allez entre autre .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur la scène Proximus qui connaît toujours un succès de foule, on a salué avec beaucoup d’enthousiasme:  Kings of Edelgran (B), un chouette moment d’Indie Rock; Thomas Azier un goût de parfum à la Yves St Laurent; un coup de coeur avec une reprise de  Cure « The Forest » (NL); Grandgeorge (B) et son petit look évoquant le regretté Johnny Clegg sans savoir dire pourquoi et au coeur d’un programme carte blanche abonné à la bonne humeur; Clara Luciani (F) un super moment de Lana (Del Rey)-France (Gall)-Blondie avec une chanteuse déjà suivie par une nuée de fans.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur la scène Pierre Rapsat, nous avons eu droit à une belle prestation de CélénaSophia (B) l’émotion dans la voix avec un duo indissociable et une jolie poésie. Autre duo, premier prix des Franc’off 2016, Rive (B) me disait, lors d’une brève interview, alors que le festival n’était pas encore ouvert, combien il était enthousiaste et stressé à l’idée de jouer sur la grande scène. Le résultat fut splendide, la plaine était full. Preuve que le duo composé de Juliette Bossé et Kévin Boxes avait vaincu son stress. Ils me diront encore par la suite combien ils s’étaient amusés. Angèle (B) était très attendue avec une plaine vollenbak (« à plein gaz, à fond la caisse » sic Marka) pour les premières Franco de notre diva nationale, belle comme un coeur. Le spectacle était réglé comme du papier à musique avec un super set, des chorégraphies bien réglées. On voit que ça bosse dur pour un show de plus en plus pro (petit bémol tout de même, sans savoir quelle pouvait en être la cause, l’absence d’une traductrice en langue des signes, comme c’était le cas sur la majorité des autres concerts, dommage pour quelqu’un qui chante Je veux tes yeux). Autre tête d’affiche, la sympathique Zazie était attendue par ses fidèles fans, la classe pour cette dame qui repart en tournée pour notre plaisir et qui en a offert un premier aperçu aux Belges.

C’était la fête nationale aux Franco. Et ça dure depuis 25 ans déjà !

Autres photos disponibles sur ma page Facebook : Phta Photo

Branchesculture_15Branchesculture_16Branchesculture_18Branchesculture_20Branchesculture_29Branchesculture_30Branchesculture_31Branchesculture_32Branchesculture_33Branchesculture_34Branchesculture_35Branchesculture_36Branchesculture_37Branchesculture_49Branchesculture_50Branchesculture_51Branchesculture_52Branchesculture_53Branchesculture_54Branchesculture_55Branchesculture_56Branchesculture_57Branchesculture_62Branchesculture_63Branchesculture_64Branchesculture_65Branchesculture_66Branchesculture_67Branchesculture_68

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.