Rencontre avec Udo Kier au BIFFF: après le mexicain Del Toro, le Prince Laurent l’adoube à son tour auprès des Chevaliers de l’Ordre du Corbeau!

Si tout le monde ne connait pas forcément son nom, son visage et ses yeux d’un bleu unique sont bien connus des cinéphiles. Udo Kier possède l’une des carrières les plus fournies dans le cinéma de genre.

CONCOURS BIFFF 2019: 5*2 tickets pour Z-goat (exclu) + Bloodfest

BIFFF_UDO_KIER
Jonathan Lenaerts du BIFFF, Udo Kier, Malko Douglas Tolley de Branchés Culture et Cinergie

Avec de nombreux films cultes à son actif (Flesh for Frankenstein, Blood for Dracula, Blade mais aussi Suspiria de Dario Argento, Grindhouse de Robert Rodriguez ainsi que 8 films de Lars Von Trier dont Dogville, Breaking the wavesDancer in the dark, c’est encore une fois un coup de maitre que les organisateurs du BIFFF ont réalisé en invitant la star d’origine allemande lors de la soirée d’ouverture. Le lendemain, on lui décernait le titre de Chevalier de l’Ordre du Corbeau.

L’Ordre des Chevaliers du Corbeau regroupe des personnalités ayant marqué l’histoire du cinéma de genre et le BIFFF. Cette année, c’est le Prince Laurent en personne qui a adoubé Udo Kier devant les 2000 festivaliers en ébullition présents dans la grande salle Henry le Boeuf du BOZAR.

Corbeau

Comme vous pouvez le constater, l’anonymat du frère cadet du Roi Philippe a été préservé sur la plupart des photos grâce au dévouement de Guy Delmotte, fondateur du BIFF, qui a réussi l’exploit de masquer ce moment magique à la moitié de la salle et à presque tous les photographes présents pour l’occasion. Quel talent! 🙂

Palmares BIFFF.jpg

Udo Kier a donc rejoint d’autres maitres du cinéma de genre en tant que chevaliers de l’Ordre du Corbeau. Citons par exemple Guillermo Del Toro (2018), Chan-Wook Park (2017), Terry Gilliam (2012), Luc Besson (2010), Lloyd Kaufman (2007), Dario Argento (2005) ou encore Christopher Lloyd (2007), etc.

Pourquoi le Corbeau est-il le symbole du BIFFF et de l’Ordre des Chevaliers qui le représente?

Le Corbeau existe et représente ce festival depuis sa création, c’est une référence aux mondes imaginaires de HP Lovecraft, d’Edgard Allan Poe, etc. Par contre, pour la création de l’Ordre des Chevaliers du Corbeau, « c’est parti d’une simple blague en 2007 et finalement, on s’est dit que c’était génial de créer notre propre prix », explique l’un des organisateurs.

Brève interview d’Udo Kier au BIFFF 2019 en compagnie de Jonathan Leenaerts, responsable presse du BIFFF

Udo Kier est un personnage original, atypique et accessible. C’est le verre de vin rouge à la main qu’il m’a reçu le lendemain de l’ouverture du festival dans le petit salon du Bozar.

BIFFF_851X315px

Pas le temps de poser ma première question que le natif de Cologne m’explique son excitation d’être nommé Chevalier par le Roi des Belges, comme il l’a expliqué en plaisantant avec ses amis avant son départ. C’est à ce moment-là que Jonathan lui annonce qu’il y aura bien une personne de la royauté dans la salle, en l’occurrence le Prince Laurent. L’idée de le faire introniser par ce dernier est-elle née à ce moment? Une chose est certaine, l’enthousiasme débordant d’Udo Kier et ses demandes répétées ont été entendues.

Collage Udo Kier
|Copyright Splendid Film, 2018 / Tomi Tuulirant – Copyright Starmax / Bestimage

Ce n’est qu’au BIFFF qu’on peut voir celui qui incarna Dragonetti’s dans Blade ou encore Hitler dans Iron Sky se faire adouber par un membre de la famille royale, et pas n’importe lequel, probablement celui qui incarne le mieux l’esprit subversif du BIFFF. Le public ne s’est d’ailleurs pas trompé et le Prince, parfois tant décrié par certains, a été chaleureusement ovationné par toute la salle.

Malko: Les films qui font le plus recette à l’heure actuelle sont pour la plupart des films de science fiction? Pourquoi le cinéma fantastique et de genre, dans une certaine mesure, connait-il un tel succès actuellement auprès du grand public?

Udo Kier: Ce n’est pas ça que je trouve le plus important. Ce qui m’importe, c’est qu’hier soir, il y avait 2.000 personnes dans la salle pour le film Pet Sematary et que ce soir, c’est également complet pour Iron Sky 2. Des festivals comme Cannes ou Berlin sont des marchés commerciaux. Ici (au BIFFF), c’est différent. Ici, c’est certain qu’il y a peut-être un peu de business mais ici, c’est « The Real Thing ». C’est pour ça que je suis venu, malgré mon programme chargé. Demain, je dois aller à Chypre où je suis le président du jury du Cyprus Film Days. Mais voilà, il y a eu près de 60.000 personnes qui ont assisté à des films au BIFFF l’an dernier, si je ne me trompe pas. Et ce n’est pas rien !

Jonathan: Oui, un peu moins de 60.000 tickets vendus pour les séances de cinéma mais près de 100.000 visiteurs sur l’ensemble du festival avec les nombreuses autres activités que nous organisons.   

COLLAGE KIER
Les 4 films avec Udo Kier durant le BIFFF 2019

Malko: Vous êtes présents dans 4 films à l’affiche durant cette édition du BIFFF, vous ne vous arrêtez jamais? Quelles sont vos autres projets actuels?

Udo Kier: Il n’y a pas si longtemps, je me suis rendu en Chine pour tourner un autre épisode d’Iron Sky destiné au marché chinois. Ça s’appelle Iron Sky: The Arc. Il n’y a pas beaucoup d’acteurs occidentaux dans le film.

Sinon j’ai trois longs métrages importants à réaliser, mais je n’en dirai pas plus à leur propos. Par contre, je suis aussi à l’affiche de deux films belges qui vont probablement sortir très bientôt. L’un d’entre eux est une production belgo-luxembourgeoise dont le titre est Nightwalker. Le montage est en cours. L’autre s’appelle The Beerfruit Empire et c’est le numéro deux d’un film où votre Roi disparaît. C’est vraiment amusant et ça devrait sortir bientôt aussi. J’y joue un docteur dans un centre où les gens ont oublié leur nom.

The-Night-2019-Poster-705x1024

Après une vingtaine de minutes, nous avons encore échangé à propos du BIFFF et de son évolution depuis l’époque où il était président du jury international il y a une quinzaine d’années au Passage 44.

NB: Je n’ai pas trouvé d’informations sur ces films belges et les noms exacts restent à vérifier.

L’agenda complet du BIFFF (jusqu’au dimanche 22 avril 2019), c’est ICI

La page Facebook du BIFFF

La page de la nuit du BIFFF le samedi 13 avril 2019

A LIRE ÉGALEMENT: La gazette du BIFFF : Pour l’ ouverture du festival, Pet Sematary version 2019 met Stephen King à l’honneur pour lancer le BIFFF !

Photos du BIFFF: Charles Six Photography

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.