Pour ceux qui aiment la dark fantasy, voici un manga mythologique qui risque de vous plaire: Il cherche à venger son honneur; elle, sa famille!

À mi-chemin entre La Ballade de Ran et Uble Blatt, Chandrahas: la légende de l’immortel vous emportera dans des combats épiques sur fond de vengeance.

Résumé de l’éditeur :  » Ce n’est pas à moi qu’il faut en vouloir, mais au sang des héros qui coulent dans des veines… » Les chandrahas sont sept héros invincibles qui ont battu autrefois un puissant dragon. Himalaya, une jeune fille qui a hérité de leur sang, a été abandonnée par son père et vendue comme esclave. Un jour, un jeune homme du nom de d’Arjuna se présente à elle comme le « huitième héros qu’on a fait disparaître »… Leur rencontre va marquer le début d’un terrible récit de vengeance!

Mais qui est réellement cet Arjuna? Et pourquoi a-t-il été trahi par ses pairs? Ayant un pouvoir de régénération et de récupération hors du commun, Arjuna cherche à tuer de ses anciens compagnons d’armes. Il tombe alors sur la descendance de l’un d’entre eux, Himalaya. Cette jeune femme au triste destin va alors s’associer au redoutable guerrier immortel. Ne dit-on pas « que l’ennemi de mon ennemi est mon ami »? Ensemble, ils vont braver tous les dangers et affronter les plus grands « héros ». Leur vengeance se fera au prix de leur sang.

Ce manga se base sur la mythologie et la cosmogonie indienne. Son nom est tiré d’un épée légendaire hindoue et Arjuna est issu du Mahābharata. Il est représenté comme le meilleur guerrier de tous les temps et on pourrait le comparer aux Argonautes (Thésée, Ulysse ou encore Achille). Comment ne pas mieux commencer son scénario qu’en choisissant des faits marquants de la genèse des mythes indiens et de les adapter. Ici c’est à la sauce manga que Yuki Monji associe ces  références pour en créer un univers propre à la Dark Fantasy et ses personnages tourmentés (un peu comme dans toutes les mythologies, finalement).

Mais ces inspirations indiennes ne s’arrêtent pas là. L’habillement, la végétation ou l’architecture y font clairement écho. On se promène entre la chaîne himalayenne (tiens cela me rappelle le nom de l’autre héroïne), les forêts du Bengale ou les plaines du Gange et de l’Indus. Le décor, les changements de météo, tout y est pour une immersion totale. Les temples, les ruines sont bien dessinés et renforcent l’imprégnation de l’Asie du Sud. Pour ce qui est du reste graphique, le mangaka met le paquet. Des double-pages en veux-tu en voilà, des scènes de combats hyper rythmées et des character Design qui tiennent la route. Il n’y a aucune fausse note.

Pour le scénario, hé bien… il me plait bien mais il n’est pas pour l’instant des plus originaux. En effet, je suis un grand fan de manga (je crois que cela se ressent) et celui-ci fait écho à l’excellent Ubel Blatt. Là aussi, nous suivons un personnage qui a soif de vengeance car ses équipiers l’ont démembré puis tué pour assouvir leur propre dessin. J’espère que lors des prochains tomes, l’auteur va pouvoir se démarquer et nous faire découvrir sa propre histoire. Surtout que celle-ci est très porteuse de rebondissement et que l’apport du partenariat entre Himalaya et Arjuna est plus qu’intrigant. La psychologie des différents personnages alliés ou ennemis promet aussi d’apporter beaucoup de profondeur au contenu.

Vous m’aurez compris, ce manga m’a plu et j’attends beaucoup de la suite de son développement.

Titre: Chandrahas: la légende de l’immortel

Tome: 1

Scénario: Yuki Monji

Dessin: Yuki Monji

Traducteur: Miyako Slocombe

Genre: Shonen/Aventure/Dark Fantasy

Éditeur: Kana

Nombre de page: 192

Prix: 6,85€

Date de sortie: le 23/04/2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.