Adventureman : Matt Fraction et Terry Dodson signe un récit méta-super-héros-steampunk, sexy et musclé, qui redonne toute sa fougue à l’imaginaire

Un comics grand format pour en prendre plein la vue. Voilà ce que propose l’édition française de la nouvelle série de deux as : Matt Fraction et Terry Dodson. Deux explorateurs des univers super-héroïque qui n’ont pas leur pareil pour y mettre des rondeurs et des effets spéciaux, du bon gros divertissement à la fois musclé et sexy mais aussi des interrogations sensées.

© Fraction/Dodson chez Image Comics

Résumé de l’éditeur : Les vrais héros ne disparaissent jamais. Tic. Toc. Tic. Toc… L’horloge sonne l’heure fatidique de l’affrontement final entre Adventureman et son rival, le Baron Bizarre. Accompagnés de leurs frères et sœurs d’armes, héros et vilains déploient leurs forces dans un duel titanesque, digne d’une bataille olympienne. Mais tout cela est vain, car la règle est implacable : les héros vont gagner, le bien va l’emporter… Le bien l’emporte toujours. Pourtant cette fois, Adventureman est vaincu. Le Baron Bizarre a gagné. Tombée de rideau ? Dans le monde réel, Tommy ferme le dernier roman de la saga Adventureman et s’indigne auprès de Claire, sa mère. Comment une telle histoire peut ainsi s’achever ? La réponse : la suite n’existe pas. C’est du moins la conviction de Claire jusqu’au jour où une mystérieuse femme lui confie une édition inédite des récits d’Adventureman…

© Fraction/Dodson chez Image Comics

Entre hier et aujourd’hui, en ouvrant cet album, vous poussez la porte d’une grande aventure au grand air, au sens noble du terme, avec une vraie capacité à faire fantasmer avec de tout nouveaux personnages, loin de ceux habituels, et des rituels. Dans cette nouvelle ligue qui fait son apparition, l’esprit de famille règne aussi chatoyant qu’étouffant. Le style vieille école peut parfois s’opposer à la fougue de la jeunesse. Comme dans le clan de Claire, qui est décidément du second bord.

© Dodson

Maniant le super-héroïsme au steampunk comme à la fantasy, Matt Fraction et les Dodson (Terry au dessin, Rachel à l’encrage) nourrissent de toutes leurs qualités ce récit qui joue sur plusieurs tableaux et ne se conçoit pas comme un arc explicatif. À la fin des quatre chapitres de ce premier opus, mené tambour battant et scooter filant dans les rues d’une ville américaine qui fait à nouveau rêver, les questions restent grandes ouvertes (un peu éclairées avec le dossier bonus en fin d’album, car on ne pouvait résolument pas se quitter comme ça) et le bizarre est devenu la norme. Tant tout est possible et que l’imprévisible se cache à chaque coin de rue, y compris des sas invisibles vers d’autres mondes imaginaires.

© Fraction/Dodson chez Image Comics

Car c’est eux que touchent les deux créateurs, l’imaginaire tel qu’il se développe dans les livres mais aussi dans nos têtes. En mettant Claire, humaine d’un monde a priori normal jusque-là, aux prises avec l’irréel, le duo rend hommage à l’esprit pulp, à l’ingéniosité de tous ceux qui un jour ou l’autre, à travers les genres, nous font rêver. Super sexy et attrayant, distrayant et intelligent, Adventureman fait de la place pour les femmes et redonne peut-être le goût aux enfants que nous étions de devenir des super-héros et de sauver le monde face à des pirates, des armées d’insectes ou de squelettes. Mission pas finie mais plus que réussie. Espérons la longue et palpitante, à l’image de ce premier tome exemplaire.

© Fraction/Dodson chez Image Comics
© Fraction/Dodson chez Image Comics

Série : Adventureman

Tome : 1 – La Fin et tout ce qui s’ensuit

Scénario : Matt Fraction

Dessin : Terry et Rachel Dodson

Couleurs : Terry Dodson

Traduction : Philippe Touboul

Genre : Aventure, Fantastique, Science-fiction, Super-héros

Éditeur VF : Glénat

Éditeur VO : Image Comics

Nbre de pages : 168

Prix : 19,95€

Date de sortie : le 27/01/2021

Extraits :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.