James Patterson nous sort le tapis rouge pour Diamants de sang

James Patterson, vous connaissez ? Mais si, c’est l’auteur qui est à l’origine du roman Instinct avec le génialissime professeur Reinhart. Mais si, le thriller qui a donné lieu à la série du même nom où le professeur est incarné par Alan Cumming! Ah, c’est bien, vous situez maintenant. J’avais adoré le roman et je suis super fan de la série. Diamants de sang ne reprend pas les mêmes personnages mais on retrouve l’écriture de Patterson et de son complice Marshall Karp. L’intrigue commence dès la première page et le duo de policiers doit rapidement faire face à trois enquêtes différentes. C’est simple, facile mais ça fait le job.

Chroniqué pour vous du même auteur :

Un livre d’action américain : Alerte Rouge de James Patterson.

D’instinct, on sait que miser sur James Patterson, ça va nous plaire.

« L’avant-première d’un film à gros budget… Le tout-Manhattan attendu…Alors que la comédienne vedette s’apprête à fouler le tapis rouge, exhibant une parure d’émeraudes et de diamants valant huit millions de dollars, une détonation retentit, suivie du crash d’une Cadillac.
Un crime vient d’être commis. Les bijoux ont disparu…et personne n’a rien vu ! Une enquête cousue main pour le NYPD Red, l’unité d’élite de la police new-yorkaise chargée de protéger les rich and famous.
Des penthouses aux bas-fonds de la ville où le crime ne s’arrête jamais, le détective Zach Jordan et sa partenaire Kylie MacDonald – son ex-petite amie – n’auront guère le temps de chômer. D’autant que le tueur a d’autres cibles en vue… »
Dès la première page, le décor est planté. Et c’est la force des auteurs américains, il faut bien se l’avouer. Pas de préambule, pas de descriptions à rallonges. Patterson et Karp sont aussi efficaces que des scénaristes de séries policières qui doivent sortir un épisode par jour. Les chapitres sont courts, les actions sont menées avec la régularité d’un métronome.
C’est le roman policier américain dans toute sa signalétique. C’est efficace, simple et distrayant… Le cadre de la ville de New-York apporte ce qu’il faut de dépaysement. Des tapis rouges des avant-premières cinématographiques aux bas-quartiers du Bronx. On croise des starlettes, des dealer, des serveuses-psy et des bijoutiers filous.
Il manque toutefois un personnage emblématique. Evidemment, quand on passe après le docteur Reinhart, c’est compliqué de marquer les esprit. Parce que ce héros-là, j’en ai fait ma mascotte 😉 À tel point que je ne peux résister à vous proposer un deuxième extrait (même s’il n’y a aucun rapport avec Diamants de sang).

Diamants de sang n’est sans doute pas le meilleur James Patterson mais il fait le job. Il est distrayant, bien construit et les chapitres courts rythment le récit. Bref, c’est un bon policier américain pour le début cette année 2021.

Auteurs : James Patterson et Marshall Karp

Titre : Diamants de sang

Editions : L’Archipel

Sorti le 7 janvier 2021

Nbre de pages : 332 pages

Prix : 20 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.