Dans le chapeau mystérieux de Monsieur Pinon, un monde de lapins blancs, univers idéal pour fuir un moment l’horreur de la guerre ?

Les longs chapeaux, c’est toujours intrigant. Que cachent-ils ? Pas le moindre cheveu ou une touffe qui aurait besoin d’un bon coiffeur. Oh mais j’y pense, peut-être est-ce les lapins d’un magicien, un autre monde ? Du confort ou du cauchemar, la liberté ou la prison ? L’ultime possibilité de fuir une époque incendiaire, criminelle. C’est l’histoire que Bartosz Sztybor et Grazia La Padula nous racontent en prenant soin de nous laisser maîtres des significations à donner à ce livre en forme de faille spatio-temporelle.

© Sztybor/La Padula chez Paquet

Résumé de l’éditeur : Tolek est un vieil homme grincheux, un peu fou, qui vit à Paris. Il cherche inlassablement de l’aide pour rentrer dans son chapeau magique. Un chapeau magique ? Il lui faut donc trouver un magicien ! Mais d’où vient ce chapeau ? à qui était-il ? Une plongée dans le passé de Tolek, la guerre, l’occupation nazie de l’Europe. Un monde fantastique dans lequel le lecteur va plonger et suivre la quête insensée d’un vieux fou… vieux ? Rien n’est moins sûr.

© Sztybor/La Padula chez Paquet

Ah, le monde des magiciens. C’est fou ce que ça peut générer comme histoires folles. Pourtant, à mon sens et à ma connaissance, peu d’auteurs se sont laissés prendre au jeu  là où des créations en mode Alice de l’autre côté du chapeau auraient pu pulluler. Tant mieux, chacun peut finalement se faire sa propre idée et ses images de ce que peut renfermer le couvre-chef du magicien. Et certains auteurs, aussi, du coup.

© Sztybor/La Padula chez Paquet

C’est ainsi que Sztybor que nous avions connu dans un album monstrueux, Janitor, s’empare du haut-de-forme et emmène Grazia La Padula entre Histoire et monde magique, entre le gris nauséabond et sans équivoque et le multicolore gai qui cache bien son jeu. Quitte à varier les hypothèses autour du chapeau magique. On peut se dire qu’on va s’en servir comme d’une corne d’abondance et qu’au lieu de lapins on en tirera de l’or sonnant et trébuchant. Mais, comme le magicien d’OZ, on peut aussi être tenté de vouloir plonger dans l’inconnu merveilleux, l’espace illimité que recouvre le chap(it)eau. Tolek y est allé, en est revenu mais semble y avoir oublié quelque chose. Ou alors peut-être a-t-il été diablement déçu de son retour à la réalité, même si les nazis n’y étaient plus ?

© Sztybor/La Padula chez Paquet
© Sztybor/La Padula chez Paquet

Toujours est-il que dans un monde qui a perdu le goût de la magie et en use comme arme de la convoitise, Tolek cherche la perle rare qui lui permettra, comme on prononce une formule magique, de retourner là-bas. Là-bas comme on goûte au premier voyage, qu’on se remémore ses souvenirs et premiers émois. Il n’y a pas si longtemps, Tolek était un enfant timide mais téméraire quand la passion serrait son coeur. Au point de se lier d’amitié avec un illusionniste pas si fréquentable, un Don Juan qui cache bien son jeu. Jusqu’à faire le choix qui changera sa vie.

© Sztybor/La Padula chez Paquet

Entre le passé en noir et blanc, le présent aux couleurs délavées et le monde du chapeau aux couleurs tonitruantes, Grazia La Padula (que nous avions vue à l’oeuvre dans le collectif HiéroglypH) trouve un terrain vertigineux et exaltant. Entre le drame, le burlesque et le merveilleux cauchemardesque, la dessinatrice donne de la force (pas si loin du Oriol de Natures Mortes) au scénario très bien ficelé par Bartosz Sztybor qui nous pousse à regarder au-delà des apparences, qui en garde sous la pédale quitte à nous laisser sur notre faim mais pour mieux nous laisser cogiter et investiguer son univers unique et ni tout noir ni tout blanc.

© Sztybor/La Padula chez Paquet

Titre : Le chapeau mystérieux de Monsieur Pinon

Récit complet

Scénario : Bartosz Sztybor

Dessin et couleurs : Grazia La Padula

Genre : Drame, Fantastique, Guerre, Horreur

Éditeur : Paquet

Nbre de pages : 64

Prix : 16€

Date de sortie : le 12/02/2020

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.