Le combat des chefs entre Zep et Midam et les darons de Titeuf et Kid Paddle : un cadavre exquis qui sensibilise au coronavirus

Ça date déjà d’il y a quelques jours. À l’heure où la pandémie du Covid-19 confine les familles chez elles, imaginons que les héros de BD le soient aussi dans une grande bulle. Dans ce milieu de concurrence, il y aurait certainement des guerres d’égos. Et la question lancée de manière anodine par le Twittos Chokaway a eu des répercussions inattendues. Et vous, si le daron de Kid Paddle et celui de Titeuf en venaient aux mains (ou plus si affinités), sur qui miseriez-vous ?

Ni une ni deux, l’information est remontée aux oreilles de Midam qui n’a pas résisté à s’impliquer dans la joute virtuelle, se créant même un compte Twitter, employant ses crayons et en armant le padre de Kid d’un pisto-coronavirus. « En fait, y’a pas de débat » disait-il en pensant s’en tirer à si bon compte avec son daron de la drogue.

C’était sans compter l’alerte Suisse, Zep, qui a embrayé, se fendant d’un « Hummm… ça se discute » et imaginant le papa de Titeuf déjà contaminé, une gigantesque morve, à faire pâlir tous les Blorks; lui pendant au nez. Un éternuement et voilà son rival moustachu dans de sales draps.

C’était sans compter l’antidote qu’avait en sa possession Midam. Et les effets secondaires que ne manquera pas de lui souligner Zep. L’autre répliquant en lui roulant un de ses patins (comme Benetton en avait fait sa polémique) dans la gueule et en se parant d’un « Pourquoi tant de haine ».

Le combat a ainsi connu six rounds, amenant au fur et à mesure des coups (de crayon) portés ci et là de plus en plus spectateurs. Et sans doute autant de pop-corn pour suivre à distance ce bon divertissement improvisé. Certains participant avec des GIF tous azimuts (de Mortal Kombat à Gandalf en passant par Elie Semoun et Franck Dubosc et leur célèbre bagarre. Un dénommé ToilesdeVenom a lui aussi pris ses encres pour faire intervenir Édouard Balladur.

Loin de s’en battre les steaks d’ailleurs, Zep a eu le mot de la fin en renvoyant vers sa vidéo diffusée il y a quelques jours pour appeler les gens au bon sens, à la discipline et à l’hygiène en compagnie de son héros qui a la mèche la plus longue du Neuvième Art. Car, oui, ce combat se termine ex-aequo, les deux auteurs se sont bien amusés, ont fait pleurer de rire les internautes tout en ramenant le sérieux au galop. On peut plaisanter avec le coronavirus mais mieux vaut aussi s’en prévenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.