PHOTOS| À la répétition générale, Hamlet en 21st Century Boy, Thomas Musti(i)n de Shakespeare à Bowie

Nous sommes le mercredi 6 mars et j’ai la chance de pouvoir assister à une des répétitions/Générales de la pièce « HAMLET » de Shakespeare à l’Atelier Théâtre Jean Vilar. Revisitée par le metteur en scène Emmanuel Dekoninck, on y retrouve notamment Thomas Mustin dans le rôle du jeune prince. Place aux images, là où Jean-Pierre Vanderlinden livrera sa critique, détaillée comme il sait si bien le faire, de la première qui avait lieu ce mardi 12 mars.

À lire aussi | Dans une adaptation culottée d’Emmanuel Dekoninck, Hamlet au Théâtre Jean Vilar déconcerte autant qu’il séduit avec un Thomas Mustin impeccable

J’ai pour habitude de vous parler de lui en tant que Mustii, le chanteur, au travers de mes reportages photo de concerts. Ici, c’est en tant que Thomas Mustin, le comédien, que je me suis posée en photographe. La scène, Thomas la connait. En 2012, il décroche son diplôme en théâtre à l’IAD. Depuis, il s’est fait remarquer sur les écrans, les festivals en tant que Mustii et les planches de divers théâtres.

Rappelons qu’au cinéma, L’Échange des Princesses, lui a valu le Magritte du Meilleur Espoir Masculin. À la télévision c’est dans « La Trève » et « Zone Blanche » qu’on a pu le voir. Notons d’ailleurs qu’on retrouve ici un autre comédien qui a joué dans « La Trève », il s’agit de Jérémie Zagba dans le rôle d’Horatio ci-dessous.

Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography

Le synopsis est le suivant :  HAMLET, jeune prince du Danemark, mène brillamment ses études à Wittenberg en Allemagne.

Il est riche, beau, amoureux, idéaliste et fougueux. C’est un jeune homme de valeurs, valeurs comme la loyauté, le respect, l’importance de la parole donnée qui lui ont été transmises par son père le roi. Un matin, il est rappelé en urgence au Danemark à Elseneur car son père, son mentor et modèle meurt brutalement.  Il se retrouve face à une réalité où tout son monde s’écroule. Le prince, âgé de 20 ans, va alors se retrouver dans un monde hostile où tous ses idéaux vont s’effondrer et une multitude de questions vont se poser. Que faire ? Subir ? Agir ? Détruire ? Disparaitre ? Vivre ou Mourir.  Bref « To be or not to be, that’s the question ».

Le texte de la tragédie de Shakespeare a été entièrement adapté, réécrit par Emmanuel Dekoninck, pour le spectacle. Son projet a pour ambition de mettre en perspective la dimension tragique du jeune HAMLET avec le vécu d’une jeunesse contemporaine. J’arrive au Théâtre vers 19h45 et me présente à Emmanuel Dekoninck qui me précise que je peux bouger dans la salle pour prendre mes photos pour autant que je ne gêne personne, ce qui est tout à fait normal.

Au vu du calme qui règne dans la salle, je décide de rester assise et de bouger peu afin de ne pas déranger les quelques spectateurs présents pour cette « Générale ». Je monterai cependant un peu au balcon afin de varier l’angle de mes prises de vue. Vers 20h00, le spectacle commence. Thomas Mustin alias HAMLET arrive sur scène avec Taïla Onraedt alias Ophélie, son amoureuse.

Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography

Le ton est donné. On comprend tout de suite que le spectacle se veut aussi chorégraphique et musical. On doit d’ailleurs à la chorégraphe Bérengère Bodin les scènes où les comédiens et leurs mouvements ne forment qu’un corps.  

Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography

HAMLET et Ophélie entament un ballet où leurs gestes et leurs corps se mélangent et où le désir omniprésent chez l’un et l’autre se termine par des ébats derrière une fenêtre. Un instant d’insouciance avant que la tragédie ne prenne le pouvoir, se manifestant de différentes manières, accompagnant les morts violentes et les morts vivants, le spectre. Et la folie.

La compagnie aime intégrer la musique live dans ses spectacles ; d’ailleurs, un band se trouve à gauche de la scène. Je trouve cette idée excellente et remarque tout de suite que certains comédiens endossent également le rôle de musicien, chanteur et danseur, passant d’une casquette à l’autre avec une grande dextérité mais attention, ce n’est en aucun cas une comédie musicale.

À un moment, Thomas Mustin s’emparera même d’un micro pour chanter un magnifique titre, « Rocknroll Suicide » de Bowie. Il y a pour la Compagnie un lien entre le personnage de HAMLET et Bowie et ça tombe plutôt bien car ce chanteur occupe également une place importante dans la vie Thomas Mustin qui s’en inspire lorsqu’il revêt son habit de Mustii lors de ses concerts. J’ai par ailleurs trouvé que la comédienne Taïla Onraedt qui interprète Ophélie a également un très joli brin de voix lorsqu’elle chante. Tout au long du spectacle il y a aussi des compositions originales, du Barbara.

Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography
Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography
Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography
Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography

HAMLET va simuler la folie et s’enfoncer rapidement dans ce rôle qu’il ne va bientôt plus dissocier de la réalité.  Il ne sait plus s’il doit se diriger vers l’autodestruction ou celle des autres, le suicide, l’isolement. Il se demande ce qu’est la mort et comment il va composer avec elle.

Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography
Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography
Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography
Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography
Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography

Toute la pièce s’articule autour de cette « folie » qui s’empare du Prince prêt à tout pour venger son père. Il devient donc gênant pour la cour et se confie volontiers à son ami, Horatio.

Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography
Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography
Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography
Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography
Hamlet – Répétition Générale du 06/03/2019 @ Atelier Théâtre Jean Vilar © ManuGo Photography

Vous l’aurez compris, personne, sur la scène comme sur les sièges, n’en ressortira indemne. Pendant toute la pièce, j’ai été fascinée par cette histoire passionnante remise où goût du jour et magnifiquement orchestrée par le superbe jeu des comédiens. J’ai passé un superbe moment pendant 1h40. Dépêchez-vous d’acheter votre place pour les représentations qui commencent la semaine prochaine.

Elles auront lieu du :

  • 12 au 27 mars 2019 à Atelier Théâtre Jean Vilar (avec une date supplémentaire le 16/03/2019) Les 28 et 29 mars 2019 au Wolubilis
  • Le 1er 2019 au Centre Culturel de Nivelles
  • Le 5 avril 2019 à la Maison de la Culture à Famenne-Ardenne
  • Adaptation et mise en scène Emmanuel Dekoninck
  • Avec Thomas Mustin (Hamlet), Bénédicte Chabot, Gilles Masson, Taïla Onraedt, Gaël Soudron, Jérémie Zagba, Frédéric Malempré, Frédéric Nyssen, Alain Eloy
  • Scénographie Olivia Sprumont
  • Chorégraphie Bérengère Bodin
  • Chorégraphie des combats Emilie Guillaume
  • Chorégraphie des mouvements Isabelle Beirens
  • Direction musicale Sam Gerstmans
  • Lumière Xavier Lauwers
  • Assistant à la mise en scène Alexandre Drouet
  • Masques Ségolène Denis
  • Postiche Véronique Lacroix

Il s’agit d’une coproduction de la Compagnie Les Gens de Bonne Compagnie, de l’Atelier Théâtre Jean Vilar et de DC&J Création. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Direction du Théâtre, de la Marlagne, du Tax Shelter du Gouvernement belge et d’Inver Tax Shelter. Avec le Wolubilis, le Centre culturel de Nivelles et la Maison de la Culture Famenne-Ardenne.

Merci à Marie David de l’ASBL Les Gens de Bonne Compagnie ainsi qu’au metteur en scène Emmanuel Dekoninck grâce à qui j’ai pu être présente pour prendre des photos lors de cette Générale. Je me suis sentie comme un soir de première tant les comédiens étaient déjà dans leur élément.

En attendant, Je vous laisse en compagnie de ce diaporama qui, je l’espère, vous donnera envie d’aller voir cette tragédie superbement revisitée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

(Texte et photos ManuGo Photography)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.