Vincent Pagé vous fera hurler de rire en vous tirant ses Tronches de Vie !

S’il est un exercice particulièrement difficile à réussir dans le monde du spectacle et plus particulièrement du théâtre, c’est le « seul en scène », et sur ce plan le spectacle Tronches de Vie interprété par Vincent Pagé, co-écrit avec Xavier Diskeuve et mis en scène par Christophe Challe est un petit bijou d’humour féroce et décapant absolument irrésistible.

Depuis 20 ans, Vincent Pagé mène une double-vie, celle de comédien tout en poursuivant le matin son travail de facteur. Cet autodidacte, narrateur hors-pair doté d’un contact naturel avec le public, a déjà remporté un joli succès avec son spectacle précédent « C’est ma Tournée », inspiré de son métier de facteur, qui l’a conduit à donner plus de 170 représentations devant près de 5.000 spectateurs.

© Marianne Grimont

Cette fois, il rempile avec un nouveau one man show intitulé  » Tronches de Vie «  créé au Théâtre Jardin Passion à Namur en octobre 2016 et pour lequel il a entrepris une tournée de plus de cent dates qui culminera à Avignon en juillet 2018. Ce jeudi 14 décembre au soir, l’artiste se produisait dans le cadre intime et sympathique du café théâtre l’Os à Moëlle à Schaerbeek. Et le moins qu’on puisse écrire c’est que les spectateurs présents n’ont pas regretté le voyage. Hilarant de bout en bout, Vincent Pagé se donne à fond dans l’interprétation de sketches tous plus savoureux les uns que les autres.

Notre homme nous parle ainsi du plus beau cadeau qu’il a pu offrir à sa femme qui a déjà eu trois enfants : non pas un bijou, non pas un voyage, rien de tout ça, une vasectomie ! Et de nous décrire cette aventure médicale avec des détails savoureux : « D’abord il y a l’anesthésiste : celui-là on le reconnaît de suite, il a un bonnet bleu, une revue sous le bras et une tasse de café à la main… Il te désigne avec sa cuillère « Vous, Pagé, c’est… vasectomie hein ? » Oui, mais vas-y, crie-le plus fort, que tout le monde en profite ! » (dans « Vasectomie »)

Plus loin. Et si les cosmonautes américains qui ont marché sur la lune avaient été belges ? Vincent s’interroge et part dans une élucubration jubilatoire à vous faire vous plier de rire : « Oui, et si Apollo 11, ça n’avait pas été des Américains mais des Belges… Et si ça avait été des Wallons. Evidemment, c’est pas la NASA qui aurait organisé le vol, ça aurait été un truc du genre la SWEC… Société Wallonne d’Exploration du Cosmos ! Un truc parastatal, entreprise publique autonome gérée par deux tiers de PS, quelques MR, deux écolos. Avec des jetons de présence à 2000 euros la réunion. Un truc bien wallon quoi ! » (dans « On a marché sur la Lune »)

L’humoriste nous interpelle et nous fait réfléchir sur le monde, d’une manière indirecte qui passe par le rire, et souligne les dysfonctionnements d’une société qui part en sucette dans des dérives agaçantes. Avez-vous déjà été en urgence à l’administration communale chercher une carte d’identité pour votre fiston avant de partir en voyage s’interroge t’il ? « Pour les cartes d’identité URGENTES, c’est un autre service ! C’est Marcel ET Léon ! DEUX ENCARTEURS ! Pendant qu’il y en a un qui met la puce, l’autre place la photo. Et puis, hop Marcel tient la carte, Léon la plastifie… ET CHTOCK ! » (Dans « Carte d’identité ») 

© Marianne Grimont

Et même lorsqu’il accompagne ses gosses à la pêche aux canards, rien ne se passe comme il faut et il s’énerve, le Vincent, il s’éneeeerve« Pourquoi il y a un mec un jour qui a décidé de faire cette attraction de fête foraine et de l’appeler “pêche aux canards” ? Et pourquoi on l’a laissé faire ? Ce type aurait dû être arrêté de suite et recevoir la punition divine ! Le canard, ça se chasse, ça ne se pêche pas ! »
(Dans « Pêche aux canards ») Pas faux !

Durant les nonante minutes de son spectacle, Vincent Pagé nous emmène aussi au restaurant chinois, dans les méandres d’un parc  à conteneurs, nous raconte les mésaventures de sa tournée épique au Sénégal, les gros travaux qu’il a entrepris chez lui avec des ouvriers hauts en couleur, le tout servi par le biais d’un comique de proximité d’une efficacité redoutable fruit d’une co-écriture remarquable avec le talentueux Xavier Diskeuve (auteur depuis près de 10 ans pour l’émission satirique « Votez pour moi » sur Bel RTL, producteur, cinéaste et journaliste). On rit de bon coeur et on passe un excellent moment de détente à écouter cet acteur tout-terrain que galvanise le contact direct avec le public. Alors n’hésitez pas à aller passer une soirée formidable en compagnie de Vincent Pagé, l’artiste sera en spectacle en 2018, un peu partout en Belgique et en France pour votre plus grand plaisir.

Jean-Pierre Vanderlinden 

Vincent Pagé dans  » Tronches de Vie »  sera en spectacle en 2018 :

Le lundi 19 février, au Centre culturel « Les Riches Claires » à BRUXELLES
Le samedi 10 mars, au Centre Culturel de LESSINES
Le 22 jeudi mars, au Centre Culturel de CINEY
Le samedi 21 avril, au Centre culturel de BIEVRE
Du 10 au 27 mai, les jeudi, vendredi, samedi et dimanche au Comédie Centrale de LIEGE
Du 7 juin au 1er juillet, les jeudi, vendredi, samedi et dimanche au Comédie Centrale de CHARLEROI
Début juillet 2018, Estivales de Théâtre à FOSSES-LA-VILLE
Juillet: Festival « Off » AVIGNON au Théâtre L’Autre Carnot (3 semaines)
Le 6 octobre 2018, au Centre culturel de ROSSIGNOL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.