Coup de gueule: Stephan Eicher privé depuis un an de la sortie de son nouvel album

Ah Stephan Eicher, quel admirable et délicieux bonhomme que ce Suisse qui, depuis plus de trente ans n’a cessé de se renouveler, oubliant parfois les formules commerciales pour mieux aller voir du côté de nos émotions et de l’intensité. La dernière fois que nous l’avons vu sur scène, c’était pour un moment suspendu, à la frontière entre futur, passé recomposé et présent, un voyage entre les vivants et les automates, l’un des plus beaux concerts (mais peut-on réduire une expérience si peu commune à un « concert »?) de notre vie. Et là, c’est la tristesse, depuis plus d’un an, le nouvel album de ce doux Suisse dort dans les « remises » d’Universal sans savoir ce qu’ils attendent pour le sortir!

C’est une nouvelle qui se répand comme une traînée de poudre dans le milieu des (nombreux) fans de ce ménestrel contemporain qu’est Stephan Eicher. Une vidéo publiée par le chanteur lui-même sur son mur Facebook (et sans nul autre commentaire que ce film de 10 secondes) désole les mélomanes: le 5 octobre 2015 (soit, il y a un peu plus d’un an), il confiait à Pascal Nègre (le président d’Universal viré en février dernier après près de 20 à la tête de la « major) son dernier né. Un disque bien-nommé au vu des circonstances: « Homeless Songs ». Un disque dont on ne connaît, pour l’instant, que ce que Stephan a bien voulu en dévoiler avec « Und die automaten » comme la grâcieuse et merveilleuse « Si tu veux que je chante ».

Au-delà, l’album est prometteur, sans doute composé en tout ou en partie avec les acolytes habituels comme Philippe Djian, maniant langues de Shakespeare, Molière et de von Haller et contient déjà quelques belles promesses, et notamment un trio avec Miossec et Axelle Red: « La fête est finie ».

En voici la tracklist visible sur la vidéo:

  1. Si tu veux que je chante
  2. Gang nid eso
  3. Monsieur Je-ne-sais-pas-trop
  4. Broken
  5. Toi et ce monde
  6. Still
  7. Ne me dites pas non
  8. So so
  9. Papillons
  10. 30
  11. La fête est finie (avec Axelle Red et Miossec)
  12. Spiu no eis (Encore) 

Seulement voilà, depuis un an, le disque n’est pas paru et est resté sans suite (et sans écoute)? Une chose que semble dénoncer le chanteur par ce post bien silencieux mais sans équivoque. La réputation de Stephan Eicher n’est plus à faire et s’il est loin le temps de ses succès phénoménaux des années 90, l’artiste a su nourrir une vision souvent raccord avec l’actu et un amour indéniable pour son public.

À l’heure où l’on célèbre (ou dénigre, il est vrai pour certains) le Nobel de Bob Dylan, comment peut-on boycotter, même par omission la voix et les tendres mélodies de l’un de ses fils spirituels? Les fans n’ont pas attendu longtemps avant de lancer une pétition, une goutte d’eau dans un océan qui ne porte souvent que les bateaux mercantiles mais qui, on l’espère, saura faire chavirer la décision d’Universal et nous apporter assez vite ces « Homeless songs ».

La pétition est là, et on ne peut que vous encourager à la signer!

2 commentaires

    1. Il y a vraiment de grandes chansons dans les derniers albums d’Eicher. C’est un artiste qui s’est toujours attaché à se renouveler sans jamais ressortir toujours les mêmes choses (ça change de cette radio qui donne l’impression que certains chanteurs, pas tous heureusement, se contentent de réutiliser toujours les mêmes mélodies). Eldorado, L’envolée, Louanges, Taxi Europa sont des albums vraiment top. Mais dans la discographie d’Eicher, je ne sais que choisir 😀
      En Belgique, dans la même idée de l’artiste, nous avons Daan. Très très chouette aussi!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s