Ninn de Darlot et Pilet: un tigre et des démons, l’aventure fantastique au prochain métro

Si on trouve bien un roi lion derrière le petit écran et que le monde de Narnia est à portée d’armoire, que des éléphants dans un magasin de porcelaine sont devenus expressions courantes, pourquoi ne trouverait-on pas un tigre féroce et des milliers de papillons dans le microcosme donné par le métro parisien. Après tout, métro, ça rime avec zoo et tant qu’à faire le rapprochement, Jean-Michel Darlot et Johan Pilet ne sont pas à court d’idées. Ça s’appelle Ninn, le deuxième tome vient de sortir, c’est fantastique avec des pointes de réalisme, effrayant mais convenant aux enfants. On en parle.

ninn-t-1-la-ligne-noire-darlot-pilet-kennes-attaque-metro

Résumé de l’éditeur: Ninn fut découverte tout bébé dans le métro parisien par deux ouvriers effectuant des réparations sur les voies. Aujourd’hui, Ninn a onze ans et le métro est son univers. Elle en connaît le moindre recoin et s’y sent comme chez elle. Mais en dépit de sa joie de vivre, Ninn se pose mille questions. D’où vient-elle ? Quels sont ces souvenirs lointains et incompréhensibles qui hantent ses nuits, elle qui n’a jamais mis le pied hors de Paris ? Pourquoi voit-elle, depuis peu, des essaims de papillons parcourir les galeries, invisibles aux yeux de tous sauf aux siens ? Toutes ces questions la taraudent, d’autant qu’une sourde menace la traque sans répit…

ninn-t-2-les-grands-lointains-darlot-pilet-kennes-geant-de-pierre

Ninn, malgré des origines à la Harry Potter, vit dans un monde sans beaucoup de magie. Pas de voie 9 3/4 dans son métro, tout juste une station Moloch, et Ninn a bien de la peine à convaincre ses amis de toute la magie de ces rames taguées et souillées de partout. Pourtant, dans cette ambiance, ces visages anonymes, ce microcosme insolite, il y a bien de quoi faire une élocution. Pourtant, alors que se multiplient les avertissements étranges et qu’un chasseur de papillon fait son apparition avec, pourtant, un filet bien trop petit pour arrêter les métros lancés à vitesse grand v; Ninn comprend peu à peu qu’elle a un rôle à jouer dans un monde jusque-là insoupçonné. Bien sûr, tout ça n’est pas sans danger. Heureusement, dans sa quête, elle pourra compter sur un tigre… de papier, origami vivifié. Un allié qui ne sera pas de trop.

ninn-t-1-la-ligne-noire-darlot-pilet-kennes-tigre-apprivoise

C’est vrai, dans les premières planches, nous ne sommes pas vraiment en territoire inconnu et quelques références nous rappellent quelques grands succès ramenés au gout du jour par le cinéma. Pas de quoi crier au scandale, cependant, car les deux auteurs s’en dégagent assez vite pour mettre leur patte (de tigre) et créer leur propre monde, bien en écho au monde d’aujourd’hui. Des animaux en voie de disparition, des monstres (n’ayant rien à envier aux détraqueurs) en voie d’apparition, d’une décharge-dépotoir à de grands lointains vierges (quoique…) qui laissent rêveurs.

ninn-t-2-les-grands-lointains-darlot-pilet-kennes-decharge

Et dans tout ça, il y a Ninn, cette petite fille qui ne manque pas de courage ni de verve et dans laquelle n’importe quel ado pourra se retrouver et se projeter. C’est l’une des forces de Darlot et Pilet, écrire et dessiner une histoire qui tend vers le fantastique mais qui reste aussi universelle de par les thèmes qu’elle aborde. Avec, de surcroît, une originalité et tous les pouvoirs confiés au fantasme et aux rêves. Et quand on voit, le dessin de Johan Pilet, on se dit que tout est possible, c’est mieux que du cinéma et ça séduit autant les grands que le petit. Et si les deux tomes semblent bel et bien se tenir en un diptyque, Darlot et Pilet sont bien loin d’avoir exploré les moindres recoins de cet univers qui pourrait bien être tentaculaire et en expansion. En attendant, ne boudons pas notre plaisir, la petite Ninn et les fabuleux personnages qui gravitent autour d’elle méritent d’être adoptés!

ninn-darlot-pilet-t-2-les-grands-lointains-couvertureSérie: Ninn

Tome: 2 – Les grands lointains

Scénario: Jean-Michel Darlot

Dessin: Johan Pilet

Couleurs: Mathieu Barthélémy

Genre: Fantastique, Aventure

Éditeur: Kennes Éditions

Nbre de pages: 64

Date de sortie: le 21/09/2016

Extraits:

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s