Le glam rock intemporel de Strawberry Storm explose en live comme les saveurs d’une fraise des bois nous éclatent en bouche quand on la croque !

Appelé aussi glitter rock, le glam rock s’est développé au Royaume Uni dans la première partie des seventies et a perduré dans les années 80. Par certains aspects, dont la recherche du fun à tout prix, ce hard rock stylé à outrance fut en quelque sorte précurseur du mouvement punk. Aujourd’hui, le style revient doucement par le biais de certains groupes qui perpétuent le glam avec bonheur.

Strawberry Storm est de ceux là !

Excessif et provoquant, le glam a enfanté des bands composés de musiciens pour qui le dandysme était un modèle, vêtus de façon étonnante, portant les cheveux longs permanentés, couverts de strass et de paillettes, chaussés de bottes à hauts talons, maquillés à outrance, et revendiquant parfois ouvertement leur caractère androgyne.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

A l’époque nous avons connu The New York Dolls, T Rex, David Bowie, Gary Glitter, ou Roxy Music, et plus tard dans les 80’s l’arrivée de groupes américains embrassant le style comme Motley Crue, Twisted Sister, Quiet Riot, Kiss, Slade, Sweet ou Alice Cooper. 

With Strawberry Storm, glam rock is still alive and well !

A l’heure où le hard rock est devenu un style de classic rock incontournable qui aujourd’hui encore séduit des communautés entières de fans dans le monde, il n’y avait aucune raison pour que le glam ne refasse pas surface, et c’est le cas avec l’arrivée dans le paysage musical de Strawberry Storm.

Formé par François Dussein (Jerry Dee) en début d’année 2021, le groupe connaît un démarrage difficile avant de stabiliser son line up il y a peu, et de présenter aujourd’hui un quatuor de musiciens compétents qui se complètent parfaitement. Outre Jerry Dee à la voix/guitare lead, le band est composé de Frank Zippo à la basse, Finn Gixx à la guitare rythmique et Dusty à la batterie.

Un solide gang de musiciens qui outre leurs qualités musicales indéniables ont bien les pieds sur terre et possèdent tous les atouts pour emmener Strawberry Storm à la place qu’il mériterait dans le monde du rock en Belgique et ailleurs.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

Chez Strawberry Storm tout est pensé et réfléchi, à commencer par leur formidable logo représentant l’éclair de la tempête traversant cette fraise sucrée et acidulée rouge sang, totalement en adéquation avec l’esprit du glam et la vocation du groupe qui est de proposer du fun avant tout.

Strawberry Storm c’est de l’éclate et de l’énergie brute, mais aussi un côté sucré et mélodique avec un répertoire de titres originaux qui tout en vous donnant l’impression de les connaître, même si vous en êtes à la première écoute, vous font irrésistiblement bouger tout en se vrillant instantanément dans votre cerveau. Une performance plus que louable et pas si fréquente que ça dans le paysage du hard aujourd’hui, beaucoup de groupes se contentant souvent de soigner plus la forme que le fond. Souvent ça bétonne, mais c’est mélodiquement pauvre, hors ici ce n’est pas le cas.

Mais revenons -en au concert auquel j’ai pu assister ce soir là au Zenne Bar à Bruxelles.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

Il est 22h15 environ quand le groupe arrive sur scène – une scène imaginaire puisqu’ici on joue à même le sol – et démarre en fanfare avec Give Me Your Love suivi de You Can’t Stop.

Le ton est donné et on est replongé dans cet univers glam qui a fait les beaux jours des seventies.

Jerry, le frontman ose tout et dégage une énergie peu commune, venant se balader dans le public ou montant sur les tables à défaut de pouvoir escalader ses amplis lumineux d’un très bel effet. Platform boots, gilet léopard, pantalon lamé pattes d’eph, lèvres maquillées et cheveux presque permanentés, il s’en donne à coeur joie et se met bien vite le public en poche.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

Finn Gixx au look mortel qui n’est pas sans rappeler  celui de Ryan Roxie, le guitariste actuel d’Alice Cooper assène ses riffs incendiaires tandis que la section rythmique assure le beat avec talent.

Frank Zippo, le bassiste n’a l’air de rien mais ses lignes de basse tuent, et Dusty dont c’est le premier concert avec le band s’en tire avec tous les honneurs pour une première. Seul petit bémol, le son de batterie qui mériterait un peu plus de chaleur et de lourdeur, mais ç’est le genre de chose qui peut s’arranger très vite pour le futur.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

Touch Me bouscule le public avec son refrain entêtant ( il sera d’ailleurs bissé au rappel ), puis le groupe enchaine pied au plancher avec We Got The Power, She’s Groovy, Have a Good time, Doo Wop, Nobody, l’excellent Is That You et Whole Lotta Music.

Un peu moins d’une heure de show live, mais un set percutant dans lequel on ne retrouve aucune reprise.

Un choix louable mais qui pourrait peut être être agrémenté d’une réinterprétation personnelle d’un classique du genre ?  Le public en général adore ça !

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

En deux ans d’existence à peine, le band qui semble avoir trouvé aujourd’hui son line up définitif, est parvenu à un excellent niveau et se pose comme un solide espoir de la scène (hard) rock émergeante actuelle.

Ces gars là ont tout en main pour réussir : le talent, des bonnes compos, des looks d’enfer, le sens du spectacle et une envie énorme de réussir tout en prenant du bon temps.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

Strawberry Storm sortira son premier album avant la fin de l’année 2023, sans doute en octobre, et le groupe met un point d’honneur à ne pas faire de l’auto-production et de faire les choses professionnellement.

Pour ma part je suis curieux d’entendre ce premier effort, et c’est promis on vous en reparlera en détails dans nos colonnes. Restez branchés !

Mais en attendant ce premier opus, le groupe est actuellement en tournée partout en Belgique et je ne peux que vous encourager à aller les voir en concert, vous passerez sans nul doute un excellent moment.

Vous voilà prévenus !

Jean-Pierre Vanderlinden

 

Toutes les infos pour les futurs concerts de Strawberry Storm sont dispos sur leur page Facebook icihttps://www.facebook.com/StrawberryStorm.band

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.