Le roi louve, une aventure fantasy libératrice, qui renverse les rôles à mille lieues d’ici et pourtant si proche de nos quêtes d’identité

© Alibert/Lapière/Adrián chez Dupuis

Après Rose, une enquête mâtinée de fantastique qui se déroulait dans nos villes, la comédienne devenue scénariste Émilie Alibert et Denis Lapière s’aventurent à des lieues d’ici, dans le temps et peut-être l’espace, conjuguant jungle, brumes, neiges et deux clans vivant côte à côte, mais n’ayant pas les mêmes rites et priorités. Avec des femmes héroïques et ayant un caractère bien trempé qui en surgissent. 

Résumé de l’éditeur : Dans un monde où les Humaines, devenues ovipares, donnent aux Loups, à chaque lune, deux de leurs oeufs afin de garantir la paix, l’équilibre semble prêt à se rompre… Car Petigré, qui comme tous les loups change de sexe à chaque pleine lune, avant d’opter pour l’un d’eux, veut rester une fille. Problème : son père, le roi, veut un garçon pour lui succéder ! Petigré décide donc de s’enfuir avec Rum, son amoureux humain, bientôt rejointe par d’autres étranges créatures : un Sanzame, sorte de zombie, et un Tometeu, lutin aux étonnants pouvoirs. L’aventure, la vraie, leur ouvre les bras… tout comme de gros ennuis. Car pendant ce temps, les soldats Loups les pourchassent, tout comme les sbires de Kourgane, qui souhaitent tuer Petigré pour mettre la main sur le trône… Mais Petigré et sa troupe, eux, sont pour l’instant trop absorbés par une surprenante chasse au trésor pour s’en inquiéter !

© Adrián
© Alibert/Lapière/Adrián chez Dupuis

Ce que propose Le roi louve, c’est un bond en avant, dans la manière dont le concept d’égalité hommes-femmes a été dépassé chez les Humains au profit de celles qui étaient jusque-là des éternelles secondes, et un retour en arrière en ce qui concerne le quotidien de ces individus. Le luxe a disparu, ne reste que le rudimentaire, les plus simples technologies mécaniques et l’instinct de survie. Celui qui a sans doute poussé les femmes à passer de vivipares à ovipares.

© Alibert/Lapière/Adrián chez Dupuis

Des oeufs qui sont l’objet d’un deal avec le peuple d’à-côté, les Loups. Et parfois de trafics qui peuvent mener leurs auteurs à être sévèrement punis: l’existence perpétuelle et sans désir dans les boues du marais des Sanzames. Sans autre forme de procès et sans bénéfice du doute, quitte à ce que les hommes, le sexe faible, crient à un procédé anti-masculin. La roue a-t-elle tourné?

© Alibert/Lapière/Adrián chez Dupuis
© Adrián

Dès les premières planches, on est en contact avec un univers fort et riche, à la fois infernal et séduisant dans ce qu’il a à nous dire sur la société, pas que celle du futur, la nôtre aussi. Celle qu’on peut voir chez les Loups, notamment, l’autre « famille » de ce monde nouveau. Ceux qui reçoivent les oeufs des Humains donc mais perpétuent la tradition royaliste et masculine. Si là, chacun, à la lune de ses 18 ans, a le droit de choisir son sexe, son genre, la décision est moins libre dans la maisonnée au pouvoir: la princesse doit être un prince, sans compromis possible.

© Alibert/Lapière/Adrián chez Dupuis

Mais sans compter non plus sur la rage intérieure, l’énergie de battante; face aux injustices, qui caractérise Petigré. Sa vie n’est pas là si elle ne peut pas disposer de son corps et de ce qu’elle se sent être profondément.

Commence alors une évasion et une découverte du monde et de ses autres habitants (hé hé, non, encore une fois l’Homme n’est pas seul au monde, entre libellules, chenilles et ce charmant Tometeu), qui ouvre la chasse à la Femme mais aussi au trésor. Aux complots aussi. Entre châteaux, marais brumeux et pics montagneux, c’est Adrián Fernandez Delgado, revenu de l’univers de Stefan Wul, qui a eu le plaisir (ressenti) de créer cet univers, de lui donner matière et allant. Un excellent choix pour animer cet univers original, riche en rebondissements par la qualité de son casting d’explorateurs, mais trouvant le bon ton de réfléchir à la manière dont s’organisent nos sociétés et dont la liberté d’identité doit prévaloir. Aventureux et libérateur.

Recherche de couverture © Adrián
Recherche de couverture © Adrián

Série : Le roi louve

Tome : 1 – La rébellion de Petigré

Scénario : Émilie Alibert et Denis Lapière

Dessin et couleurs : Adrián

Genre : Aventure, Ésotérique, Fantasy

Éditeur : Dupuis

Nbre de pages : 56

Prix : 14,50€

Date de sortie : le 21/01/2022

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.