Michel Weyland boucle la boucle de la saga d’Aria, sa fantastique héroïne, et passe chez Aarnor pour une expo-vente conséquente

Michel Weyland, il faut le voir se tenir la tête, comme pour saisir ses pensées pour répondre au mieux à vos questions. Car si Aria fut une aventure déployée dans un vaste monde inventé, mais pas toujours tant que ça quand il s’agit de parler de machisme, de fanatisme ou encore de guerres de pouvoir mais aussi des passions qui le portent (tiens, quand la harpe celtique s’est invitée dans leur vie, à Nadine et lui, il n’a pas résisté à introduire un harpiste de génie sur le chemin de son Amazone, et qu’est-ce qu’il a appris de lui!), sur quarante tomes; elle fut aussi un processus mental, intérieur, tant son créateur mit du temps à la cerner et à comprendre la dureté de son passé, sans jamais rien lui épargné. Alors qu’il revient d’un voyage dans l’ombre de la saga – il nous dit d’ailleurs qu’il a de tous temps accompagné son héroïne en ses terres reculées pour dépeindre ses expériences sur le vif -, immortalisé dans un carnet, il m’a raconté à quel point sa créature de papier féministe et libre, le vent d’ailleurs étant toujours plus fort que les gens d’ici (ce qui a poussé le dessinateur a sans cesse renouveler le casting et le bestiaire). 

© Michel Weyland

Pour l’une des rares expos-vente de sa carrière, Michel Weyland sera à l’honneur de la galerie Aarnor du 3 au 26/09 avec 90 illustrations, dont des couvertures originales noir et blanc ou couleurs et des inédits. Une belle manière de fêter la fin d’une série au long cours. La fin, à moins qu’une idée jaillisse ou que l’édition proactive des intégrales en Allemagne chez Kult (qui a commandé à l’auteur une vaste carte du monde d’Aria) ne donne des ailes à Michel Weyland. Rendez-vous au 1, rue de la Sauvenière à Spy, les vendredis de 15 h à 18 h 30, les samedis de 11 h à 18 h et le dimanche de 11 h à 13 h. Vernissage le ve 03/09 (sortie officielle de l’album) de 18 h 30 à 20 h 30 en présence de l’artiste. Séance de dédicace le di 12/09 de 14 h 30 à 17 h.

© Michel Weyland
Voilà l’interview réalisée pour le journal L’Avenir dans laquelle je vous dis tout, ou presque. En accès gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.