Pour ses 25 ans, sous le trait coquin d’André Taymans, c’est Caroline Baldwin qui sort du gâteau en tenue d’Ève

Toujours plus prolifique, André Taymans a créé ces dernières années de nombreuses nouvelles héroïnes et s’est lancé dans de nouveaux projets au point peut-être d’envisager de mettre un terme à sa série phare? Ce ne sera pas pour tout de suite, même si Caroline Baldwin l’a échappé belle lors de sa dernière aventure, et alors que son papa lui prépare une aventure commune avec Roxane Leduc, une autre de ces femmes de papiers qui s’amusent à partir et à revenir, André Taymans a voulu lui offrir un peu de répit, déposant les armes (enfin, pas tout le temps), et lui faire prendre la pose. 130 en tout.

À lire aussi | Caroline Baldwin: destin tatoué et liaisons dangereuses, entre BD et Cinéma, Occident et Orient, vie et mort

© André Taymans aux Éditions du Tiroir

Résumé de l’éditeur : Caroline Baldwin à 25 ans ! Pour fêter cet anniversaire, et en attendant le nouvel album prévu en septembre, « Poses » revient sur 25 ans de dessin d’André Taymans. Attention, tirage limité à 1000 exemplaires, numérotés et signés par l’auteur.

© André Taymans aux Éditions du Tiroir

Poses, c’est le nom de ce petit artbook, format carré. Un format plébiscité par les Éditions du Tiroir puisque ce nouveau hors d’oeuvre fait suite à Miss Tattoo, l’amie ou ennemie apparue dans le dernier diptyque en date de Caroline Baldwin. Quitte à lui voler la vedette, avec « ses machins qui lui font comme une bande dessinée sur la peau », pour paraphraser Renaud.

© André Taymans aux Éditions du Tiroir

Pour ne pas s’arrêter en si bon chemin et redonner à Miss Caroline le haut de l’affiche, André Taymans a réuni ici une série de croquis, illustrations, études, le plus souvent en noir et blanc, de temps en temps en couleurs (oh pas besoin de beaucoup de gammes, la dame ne porte cette fois que peu d’étoffes), d’une Caroline en tenue d’Ève. Autant de moments de détente et d’insouciance pour celle qui a traîné ses guêtres dans bien des situations périlleuses.

© André Taymans aux Éditions du Tiroir

Ce qui en fait une femme peut-être fatale mais à mille lieues des clichés et des archétypes du sex-symbolisme qu’on trouve dans les magazines. Sous sa frange, il y a une héroïne, on ne peut l’ignorer si on est amateur de la série de longue date, qui en a bavé, a le moral en vrac, une tendance excessive à la boisson fortement alcoolisée, entre autres démons qui ne se lisent pas à la surface de sa peau.

© André Taymans aux Éditions du Tiroir

La manière dont André Taymans (qui s’y était déjà adonné dans le passé, dans des petits tirages épuisés désormais) la dévoile et la dénude, en long et en large, sans pudeur, est donc d’autant plus époilant et cultive le goût de l’inédit. Cette héroïne qui pouvait s’offrir en modèle de nu à ses yeux, lors de ses digressions libres, André Taymans a donc décidé de la partager avec les amateurs, mais avec respect. Dans l’érotisme, osé, mais pas le vulgaire (ou même les délires porno que des chasseurs de dédicaces peuvent parfois demander). Poses, ce sont les portraits au naturel d’une héroïne qui ne s’attife pas des heures, qui ne s’encombre pas de tralala. Sans doute, pour un créateur masculin, est-il essentiel de faire un jour ce genre d’expérience pour comprendre, dans sa chair,  un personnage féminin et le faire évoluer.

Titre : Poses

Hors-Série / Artbook

Illustrations : André Taymans

Genre : Érotisme

Éditeur : Les Éditions du Tiroir

Nbre de pages : 52

Prix : 25€

Date de sortie :  le 14/02/2021

Tirage limité à 1000 exemplaires, numérotés et signés par l’auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.