Quand un petit animal vient perturber notre quotidien, devons-nous le voir comme une chance ou comme un fauteur de trouble numérique?

Jouer à un jeu, c’est toujours fun. Mais avec un chaton c’est encore plus fun! La preuve avec La gameuse et son chat.

Résumé: Comment survivre à l’arrivée d’un chat quand on ne vit que pour les jeux vidéo? Kozakura, 29 ans, célibataire et fière de l’être. Son but dans la vie: consacrer la moindre minute de son temps libre aux jeux vidéo. Mais voilà qu’un nouveau joueur fait son apparition dans sa vie: une petit chat tout ce qu’il y a de plus réel, qui va bien l’occuper entre deux parties… Car cohabiter avec un félin plein de vie, ce n’est pas pour les petits joueurs, et la gameuse va le découvrir à ses dépens!

Qu’est-ce qui différencie le mieux un Hardcore Gamer d’un Casual Gamer? Hé bien, je dirais le temps passé à jouer. Quand on commence à penser à son jeu favori pendant sa journée de travail et qu’on a hâte de se replonger dans son univers, on se trouve plutôt dans la première catégorie. Mais quand un élément vient perturber votre routine, vous pouvez vite perdre les pédales. Kozakura ne sait pas pourquoi elle a accepté de s’occuper de ce mignon petit chat. Mais une chose est sûre: son quotidien va être chamboulé. Entre ses parties de chasses virtuelles ou son RPG préféré, elle va devoir affronter le plus grand défi: élever un animal qui, cette fois, ne sera pas un PNJ ou un Pokémon… Quoique!

Wataru Nadatani, nous plonge dans un univers de gamer avec toutes les facettes qui peuvent le composer, son vocabulaire. On est littéralement plongé dans ses addictions mais également dans la perception que les gens « ordinaires » posent sur la communauté des OTAKU (terme japonais définissant les gens qui n’ont pas de « vie » en-dehors de chez eux et qui se consacrent aux jeux vidéo, mangas, animés… Wataru est un habitué des chats, il nous avait déjà régalé avec son manga en 6 volumes « Félins pour l’autre« . Ici, notre mangaka nous montre une nouvelle fois l’étendue de ses connaissances félines, du jeu vidéo mais aussi de l’univers bien singulier de ces NERD qui vivent en marge de la société.

Tout le monde se retrouvera dans l’un ou l’autre comportement de notre jeune héroïne. Et j’admets que je me suis vu dérangé plus d’une fois par mon gros matou pendant une partie. Ce manga est très rafraichissant, il est facile à lire et sans prétention. Un peu comme notre Yakuza préféré qui est devenu homme au foyer. On se plait à partager leur quotidien. On rit de l’absurdité ou de l’incongruité des paroles, des actions des personnages principaux dans une situation pourtant parfaitement normale ou classique.

Je vous recommande fortement ce manga même si vous n’avez pas une âme de gamer (beaucoup de terme sont expliqués) car vous allez passer un bon moment avec Kozakura et Omusubi. La qualité et le choix du papier proposé par les Editions Doki Doki sont à la hauteur du manga.

Titre: La gameuse et son chat

Tome:1

Scénario et Dessin : Wataru Nadatani

Traduction: Pénélope Roullon-Ishihara

Genre: Seinen/comédie

Éditeur: Doki Doki

Nombre de page: 192

Prix: 7,50€

Date de sortie: le 06/01/2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.