Après l’énorme sensation du Tueur intime, impressions mitigées pour le Tueur de l’ombre de Claire Favan

Le Tueur de l’ombre de Claire Favan est la suite du Tueur Intime (qui est exceptionnel). L’intrigue reprend les mêmes personnages et introduit, avec intérêt, un tueur en série qui se veut plus machiavélique encore que le précédent. Est-ce parce que mes impressions sur le Tueur intime sont encore fraîches de son originalité, de sa noirceur et de la construction de l’histoire ? Est-ce parce que mon esprit est encore sous le choc de cette histoire si bien construite ? Est-ce parce que le Tueur Intime est réellement exceptionnel ? Malgré l’intrigue intéressante et les personnages connus, j’ai moins été séduite par le Tueur de l’ombre. Il y a comme une déception qui laisse son empreinte en refermant ce livre…

Chroniqué pour vous du même auteur :

Le tueur intime de Claire Favan : un thriller malsain, glauque et exceptionnellement bon.

« Un coup de téléphone en pleine nuit. Et le cauchemar qui recommence… RJ Scanlon, profiler au FBI, croyait en avoir fini avec Will Edwards. Mais en quittant la route, le fourgon qui transportait le plus terrible serial killer de ces dernières années a libéré la bête… RJ en est certain : Samantha – qui partageait jadis la vie de Will – et lui seront les prochains sur la liste. Mais quand les meurtres reprennent, plus cruels que jamais, de subtiles variations dans la signature du dément sont perceptibles. Ont-ils affaire à un imitateur ? Non, bien pire … »

Dès le début du roman, on replonge immédiatement en compagnie de Will, le tueur-violeur, de Samantha, son ex-épouse, de RJ, le profiler génial et de toute son équipe. Oui mais ils sont tous ressortis différents de cette première confrontation qui clôt le Tueur Intime. Will est en prison et résigné, RJ perd de son aura et se gave d’anxiolytiques et Samantha brûle d’une colère enfuie. Il y a beaucoup de non-dits entre eux et, surtout, des réactions un peu caricaturales. Tout ce que le premier tome nous a épargné en fait !

Très vite, Will est confronté à un tueur en série plus redoutable que lui. Disons plutôt qu’il est présenté comme tel par l’auteure mais que le lecteur ne peut en mesurer complètement l’étendue. Là où le Tueur intime développait sur près de 350 pages la personnalités de son tueur en série et violeur machiavélique, là où le lecteur assistait avec force et détails aux tortures infligées vues du tueur et non de la victime; dans le Tueur de l’Ombre, les scènes sont brièvement évoquées. Mais, de surcroît, rien ne transparaît de la personnalité du tueur de l’Ombre. On ne comprend absolument pas les ressorts de ses agissements et l’attitude de Will est également difficilement compréhensible puisqu’on ne sait pas grand chose de ce qu’il vit.

Face à l’évasion de Will, Samantha et RJ réagissent tous les deux comme dans une mauvaise série à suspense. Elle s’achète une arme et s’isole, lui s’éloigne et part à la poursuite du tueur… On ne cesse de se dire qu’on ne réagirait pas de cette manière, que ça sonne faux.

Et puis, de longues descriptions (que j’ai fini par lire en diagonales) sur les doutes de RJ et la colère de Samantha remplissent les pages. Là où l’on souhaiterait connaître les pensées du Tueur de l’Ombre ou celles de Will, on se retrouve avec un profiler impuissant dans le lit duquel toutes les femmes qu’il croise souhaitent finir. Bref, on n’y croit pas !

Sans doute mon avis est-il tranché mais le Tueur Intime était tellement novateur, tellement qualitatif, tellement malsain et addictif que Claire Favan a elle-même placé la barre du référentiel très haut. Et en la matière, force est de constater que cette suite est décevante.

Même si ce roman reste un bon thriller (acceptable)… Bref, je vais passer à autre chose, un autre style et reviendrai, courant 2021 avec un autre livre de cette auteure pour me faire une idée. Parce que l’impression laissée par le Tueur Intime reste inégalée !

Auteure : Claire Favan

Titre : Le tueur de l’Ombre

Editions : Pocket

Sorti le 13 mars 2014

Nbre de pages : 552

Prix : 8,20 €

2 commentaires

  1. Je suis d’accord avec toi, « Le Tueur de l’ombre » avait été une claque comme je n’en avais plus ressenti depuis longtemps et je m’étais plongée avec impatience dans ce deuxième tome. Alors, ça reste un bon thriller mais rien à voir avec « Le Tueur de l’ombre »…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.