Le Tueur Intime de Claire Favan : un thriller malsain, glauque et exceptionnellement bon !

C’est mon premier Claire Favan, conseillé par des Mordus de Thrillers dithyrambiques…. Et ils avaient raison. Comment ai-je pu ignorer le talent de cette auteure jusqu’à présent ? Comment ai-je fait pour estimer que d’autres étaient tordus quand la référence absolue sur ce thème me semble à présent Favan ? Avec son Tueur Intime, l’auteure dévoile les vicissitudes d’un jeune homme qui choisit, pour s’en sortir de faire le mal. Et la construction de sa personnalité au fil des ans nous fait pénétrer comme rarement dans le côté obscur de l’être humain. Tout ce que j’aime. Plus malsain que le malsain des Chattam, plus glauque que la plupart des Grangé, ce tueur intime explose à lui seul l’échelle de la noirceur des thrillers. Un coup de maître, à poursuivre avec le tueur de l’ombre… Ma prochaine lecture, évidemment.

« A quinze ans, Will a déjà conscience de sa différence. Solitaire, maltraité, il jette son dévolu sur Samantha, l’une de ses camarades de classe. Ce qui n’aurait dû rester qu’une banale amourette devient une obsession pour celui qui se révèle déjà être un prédateur redoutable. Car Will est un tueur en série en devenir qui se construit pas à pas. Lorsqu’il estime le temps venu de livrer ses victimes au monde, il part sur les routes des Etats-Unis. Sa signature déroutante ne tarde pas à attirer l’attention du FBI. Pourtant, l’enquête de l’Unité Spéciale s’enlise. Un nouveau profiler, RJ, arrive alors en renfort dans l’équipe. Tous les espoirs reposent sur lui pour démêler les mises en scène de ce tueur diabolique. »

Ce livre est un vrai coup de poing. Je suis pourtant une habituée du genre mais ce que l’auteure, Claire Favan, nous propose ici, c’est exceptionnel. Sur un peu plus de 700 pages, le tueur en série Will Edwards naît, grandit et prend sa pleine puissance. Non pas d’un point de vue extérieur mais on le suit de l’intérieur, on vit avec lui, on écoute ses pensées, ses besoins, ses envies. Durant presque la moitié du roman, il n’y a que lui qui existe, que lui compte, que lui qui raconte… Ce que Chattam a essayé de faire avec « Que ta volonté soit faite » en 2015, Favan l’a réussi quelques années plus tôt avec son Tueur Intime. Et c’est déroutant car les actes qu’il commet sont monstrueux et, pourtant, on arrive à comprendre sa logique.

Les séances de viol, de torture, de mise à mort, rien n’est épargné au lecteur. Mais ce qui est le plus intéressant, c’est cette plongée dans les pensées du tueur, dans les besoins d’un sociopathe. Je ne peux parler de sentiments pour ce qui concerne ce type de personnalité mais il a des manques, des envies et il faut à tout prix qu’il rencontre ses attentes. Alors, en homme intelligent, il apprend de ses erreurs, mets en place des stratégies et les applique à la lettre. Il est redoutable d’efficacité et de cruauté, de violence et d’imagination.

Le Tueur Intime, c’est aussi une opposition entre deux personnages : Will, le tueur machiavélique, et RJ Scanlon, le profiler compétent, humain mais brisé par un récent divorce. L’un est l’ombre et l’autre la lumière. RJ n’apparaissant qu’à la moitié de l’histoire, cette lumière grandit petit à petit, afin de permettre au FBI, complètement perdu avec cette série de meurtres qui ne cesse de s’allonger, de reprendre progressivement la main.

Et puis il y a les personnages secondaires : Samatha, l’élue de Will. Celle dont il décidé de prendre toute l’existence sans avoir à la tuer, Gemma, sa meilleure amie au coeur d’artichaut, Clara, l’agent spécial nympho, Jonas, le profiler éconduit, arriviste et revanchard… Ils ont tous de l’épaisseur, de la complexité et apportent une vraie densité à l’histoire.

C’est une réussite sur toute la ligne. Noir, malsain, glauque et excellent thriller !

Auteure : Claire Favan

Titre : Le tueur intime

Edition : Pocket

Réédité le 5 mars 2020 (première sortie en 2010)

Nbre de pages : 736 pages

Prix : 8,95 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.