Monstre est timide mais comme il y a un peu de chacun de nous en lui, il devrait passer le cap

Cela fait déjà un bon petit moment que Stan Manoukian surnage dans l’univers des monstres, sans s’en lasser. Le lecteur non plus. Avec Séverine Gauthier, il a signé l’encyclopédie du bizarre et de l’étrange monstrueusement attachant Bêtes à faire peur. Et le duo a continué ses péripéties dans ce monde fantastique généreux en en isolant, à chaque petit album, un spécimen au nom sans équivoque: Monstre. Un monstre pas monolithique dont la seule caractéristique est de devoir faire peur (ou de ne pas y arriver). Les jeunes (ou moins) lecteurs peuvent ainsi en découvrir une facette à chaque album joliment illustré.

À lire aussi | Stan Manoukian, french king of monsters : « Un bon monstre, il nous touche même s’il est horrible »

© Manoukian
© Gauthier/Manoukian chez Glénat Jeunesse

Résumé de l’éditeur : Monstre est timide : hors de question pour lui de chanter à la fête du printemps ! Ça tombe bien car, cette année, c’est son frère jumeau qui tiendra le premier rôle. Mais au dernier moment, celui-ci prend peur et refuse de monter sur scène. Seul Monstre peut le remplacer ! Réussira-t-il à vaincre sa timidité et à chanter devant tout le village ?

© Gauthier/Manoukian chez Glénat Jeunesse

Après avoir eu peur, été amoureux et s’être rendu compte qu’il n’était pas bleu comme les autres individus de son espèce: voilà que notre monstre se fait timide. Bombardé premier rôle de l’univers de Séverine Gauthier et Stan Manoukian, ce petit héros tout vert avec ses mini-sapins sur la tête n’est pas forcément à son avantage. Ah, s’il pouvait se faire caméléon, se fondre dans le décor et disparaître, comme il cherche à le faire.

© Gauthier/Manoukian chez Glénat Jeunesse

Enfin, chance, à la fête du printemps, il peut se cacher dans le ventre des chars monstrueux et huiler les mécaniques pour que tout se passe bien pour les stars du jour. Sauf qu’il était écrit que cette journée ne se passerait pas comme prévu. De quoi propulsé Monstre en tête de gondole, à se transcender.

© Gauthier/Manoukian chez Glénat Jeunesse

Dans un univers vert et naturel comme il y en a de moins en moins (dans la république des Monstres, bien plus que l’humain, on prend soin de son univers), Stan Manoukian fait une nouvelle fois des miracles. Dans ce format à l’italienne, sous les grands yeux de ses protagonistes qui dévorent le monde, le dessinateur isole le printemps de Vivaldi et en fait sa propre partition, réjouissante et merveilleuse. Il n’y a ici, pas une once de méchanceté, de férocité, ici, les héros se font seuls mais aussi bien entourés, l’oeuvre est collaborative, participative. Il y a des sourires partout, un bonheur contagieux. Force est de constater qu’il y a un peu de chacun de nos petits bouts dans ce Monstre et son monde.

© Gauthier/Manoukian chez Glénat Jeunesse

Série : Monstre…

Tome : 4 – … est timide

Scénario : Séverine Gauthier

Dessin et couleurs : Stan Manoukian

Genre: Jeunesse, Récit illustré

Éditeur: Glénat

Collection : Glénat Jeunesse

Nbre de pages: 32

Prix: 12€

Date de sortie: le 23/029/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.