Qui était Violette Morris ? Tellement haute en couleur mais pourtant noircie par l’Histoire trouble que démêlent Kris, Bertrand Galic et Javi Rey

Connaissez-vous Violette Morris ? Non? Pas étonnant. Pourtant, cette femme échappant à tous les moules, sorte d’Arthur Cravan au féminin et sans affabulation, avait tout pour marquer les esprits. Seulement voilà, soupçonnée d’intelligence avec l’ennemie, Violette Morris sera assassinée par des maquisards. Et pour peu qu’elle reste dans certaines mémoires, elle le sera en tant que collabo, criminelle de guerre, peste et choléra à la fois. Mais si la version officielle, reposant sur des événements nébuleux, mentait ? Pour leur deuxième collaboration tous ensemble, Kris, Bertrand Galic et Javi Rey mènent l’enquête.

À lire aussi | Un maillot pour l’Algérie: le tir dans l’Histoire superbement cadré par Kris, Galic et Rey

Agence Rol. Source gallica.bnf.fr/bibliothèque nationale de France
© Kris/Galic/Rey chez Futuropolis

Résumé de l’éditeur pour le tome 1 : Violette Morris est l’une des sportives françaises les plus titrées de l’histoire. Une championne toutes catégories : boxe, natation, football, athlétisme, course automobile. Elle devint chanteuse de cabaret et égérie des années 30, amie de Jean Cocteau, de Joséphine Baker, de Brassaï… Voilà pour la légende. Une légende noire. Mais la réalité, quelle est-elle ? L’assassinat de cette  » femme à abattre par tous moyens  » ne cache-t-il pas autre chose ? Hors norme, sa personnalité est celle d’une femme impossible à enfermer en cases, son histoire est inouïe, son destin forcément tragique !

© Kris/Galic/Rey

Résumé de l’éditeur pour le tome 2 : Violette Morris est l’une des sportives françaises les plus titrées de l’histoire. Une championne toutes catégories : boxe, natation, football, athlétisme, course automobile. Elle devint chanteuse de cabaret et égérie des années 30, amie de Jean Cocteau, de Joséphine Baker, de Brassaï… Voilà pour la légende. Une légende noire. Mais la réalité, quelle est-elle ? L’assassinat de cette  » femme à abattre par tous moyens  » ne cache-t-il pas autre chose ? Hors norme, sa personnalité est celle d’une femme impossible à enfermer en cases, son histoire est inouïe, son destin forcément tragique !

© Kris/Galic/Rey chez Futuropolis

Ce ne sont pas des tomes, ce sont des comparutions qui, compilées, donneront la version, documentée, que les auteurs ont tirée de cette histoire déroutante. Quelques années après avoir retracé l’histoire vraie de la première équipe nationale algérienne, Kris, Bertrand Galic et Javi Rey reconstituent leur fantastique bande autour d’une figure inclassable : Violette Morris. C’est par l’intermédiaire de Lucie Blumenthal, avocate avant guerre devenue une sorte de détective privée, amie d’enfance de Violette par ailleurs, que les trois auteurs rouvrent le dossier, enfourchent le vélo pour se balader dans ses régions normandes qui ont retrouvé leur quiétude mais qui ont subi un lourd traumatisme. Au point d’être prêt au pire ? Lucie, en tout cas, est juive. Elle pourrait, comme beaucoup, cracher à la mémoire de Violette. Mais elle ne le fait pas.

© Javi Rey
© Javi Rey

C’est par des flashs revenant à différentes périodes de la vie de Violette Morris que les auteurs procèdent, constituant un vrai puzzle de facettes de cette femme répondant à aucune norme, si ce n’est les siennes. En avance sur son temps, c’est certain. Tour à tour, Violette fut boxeuse, nageuse, basketteuse, rugbywoman, pilote de course… Femme à forte poitrine, elle devint androgyne, lesbienne affirmée malgré un mariage pompeux non-désiré. Sacré bout de femme, non? Entre mille autres aspects d’une personnalité dont nous ne ferons pas le tour dans cette chronique mais évocatrices dans les deux albums déjà parus de cette série.

© Kris/Galic/Rey chez Futuropolis

Hors-norme, passe encore, mais visionnaire et avec la volonté de changer les mentalités, ça, ça plaisait moins. C’est ainsi que pour un pantalon porté plutôt qu’une jupe, Violette allait connaître des ennuis judiciaires. Le début du désamour ?

© Kris/Galic/Rey chez Futuropolis

Retraçant en dépit de toute chronologie mais avec une fluidité sans sortie de route, le destin volcanique de cette femme pas comme les autres (on rêve d’une Violette Morris de nos jours, pour dire ses quatre vérités aux Trump et Weinstein), le trio d’auteurs réussit, jusqu’ici, une oeuvre totale, pas phagocytée par l’enquête initiale mais portée par des élans de liberté pour être au plus près du personnage dont l’Histoire héroïque a voulu se distancier. À la moitié du chemin (quatre tomes sont prévus, c’est une vie, courte mais palpitante, qui se donne à voir, faisant fi des polémiques (au fond, Jean Renoir, convoqué en introduction de la deuxième comparution, dit bien qu’il se pourrait que tout le monde ait raison), essayant de percer le mystère et les meurtrissures de ce personnage haut en couleur.

© Kris/Galic/Rey chez Futuropolis

Le trait de Javi Rey, tellement élégant face à l’aspect brutal de son héroïne, est à nouveau parfait, rond mais n’empêchant pas les mines graves, dynamique mais sachant se faire évocateur. On attend la suite de toute impatience pour savoir si Violette Morris était réellement à abattre par tous les moyens ou si elle mérite une seconde chance, des excuses. Ce n’est pas juger que font les auteurs avec leur personnage, symbolique et fort, qui enquête, c’est comprendre.

© Kris/Galic/Rey chez Futuropolis

Série: Violette Morris

Sous-titre : À abattre par tous les moyens

Tomes : 1 (Première comparution) et 2 (Deuxième comparution)

Scénario: Kris & Bertrand Galic

Dessin: Javi Rey

Couleurs: Javi Rey

Supplément rédactionnel: Marie-Jo Bonnet

Genre: Drame, Histoire

Éditeur: Futuropolis

Nbre de pages: 62 et 54

Prix:16€

Date de sortie: le  11/10/2018 et le 09/10/2019

 

Extraits:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.