Rocking Chair, le spectacle interactif bouleversant d’Etienne Béchard se joue actuellement au Marni

La compagnie Opinion Public d’Etienne Béchard (Chorégraphe principal) et des danseurs, Sidonie Fossé, Johann Clapson et Victor Launay sont de retour au Théâtre Marni du mardi 3 au samedi 7 décembre.

Rocking_chair_Marni.jpg

Ces artistes ont d’ailleurs été les derniers interprètes de Maurice Béjart avant sa disparition en 2007. Partageant les mêmes objectifs artistiques, ils ont décidé de développer leur propre projet et se sont installés à Bruxelles en 2010.

Comme toujours avec la compagnie Opinion Public, la société et la technologie sont au cœur de la réflexion et de l’écriture d’Etienne Béchard. La danse, les décors, les sons, les bruitages sont autant d’éléments pensés dans les moindres détails jusqu’à la perfection.

Rocking_chair_Marni_3.jpg

L’une des premières productions d’Opinion Public Apart/Heid s’intéressait à l’isolement et au renfermement des individus dans la société. Mr Follower opérait une remise en cause de la télé réalité et des mass médias. Les deux dernières créations, plus froides et épurées, s’ancraient dans un espace temps indéfini avec des décors futuristes. Peu importe la pièce, une constante est la critique sociétale opérée par la troupe ainsi que la la puissance qui émane à chaque fois de leurs performances. Leurs sujets sont dures et ils interpellent. Nous on aime énormément à chaque fois.

Pour relire notre avis sur Aeternia (2018): https://branchesculture.com/2018/12/05/aeterna-obsolecence-marni-danse-opinion-public-etienne-bechard/

La présentation de Rocking Chair

Dans cette nouvelle production, Opinion Public s’attaque au thème de l’aliénation et des violences faites aux femmes. Sur un fond de #Metoo et dans une ambiance feutrée, « Rocking Chair » invite le spectateur à participer au déroulement de l’histoire par le biais d’une application développée sur-mesure qui permet de choisir parmi plusieurs déroulement alternatifs en temps réel. Qu’il s’agisse de détails ou de décisions plus engageantes, les directions prises influenceront directement la suite du spectacle et son issue, le rendant unique chaque soir.

Rocking_chair_Marni_2.jpg« Rocking Chair » est une plongée au cœur de relations tumultueuses. Il met en lumière la vie d’une femme en proie à la faiblesse de ne pas pouvoir poser de choix. Pourra t-elle compter sur ses pairs pour la guider ?

L’avis de Douglas.Bxl sur Rocking Chair

Si tous les spectacles de la Compagnie Opinion Public m’ont énormément plu, Rocking Chair est celui qui m’a le plus marqué. Tout d’abord, j’ai trouvé Sidonie encore plus fabuleuse et envoûtante que l’an dernier. Cette danseuse exceptionnelle dégage une énergie et une férocité phénoménale. Elle captive du début à la fin grâce à son rôle clé dans ce spectacle où la violence entre homme et femme est le thème central. L’émotion était palpable… voir insoutenable par moments. Laura Garcia Aguilera s’est parfaitement intégrée à la troupe et ce duo féminin a subjugué le public. Tout simplement sublime!

Rocking_chair_Marni_4.jpg

Ce thème et son traitement très réaliste m’ont encore plus touché que ceux des spectacles précédents pour la simple et bonne raison que les propositions m’ont semblé plus lisibles et compréhensibles que par parfois par le passé. S’ils m’ont toujours subjugués depuis que je vais les voir, la chorégraphie et les expressions faciales et corporelles des danseurs furent plus que jamais mises à profit de la trame narrative. L’histoire de cette fille est touchante, voir même troublante. Le public est captivé et il veut en savoir plus. Et c’est là que l’idée de faire participer le public au déroulement des événements par ses choix via l’application est audacieuse.

Si l’aspect interactif m’a plu, je suis plus mitigé sur l’intérêt des séquences filmées et projetées en cours de spectacle. Si la qualité des images est irréprochable, je n’ai pas vraiment saisi la plus-value scénaristique de ces interludes cinématographiques. Mais encore une fois, c’est justement tout le talent d’Etienne Béchard et d’Opinion Public de constamment expérimenter diverses techniques afin rendre le show unique.

L’ambiance sur le plateau et les décors réalistes marquaient un retour à Mr Follower en se détachant un peu de constructions plus abstraites et futuristes des créations précédentes. L’utilisation d’éléments comme le parapluie ou encore les journaux enrichissent encore ce spectacle au rythme endiablé de la première à la dernière minute. La bande son est toujours aussi conceptuelle et oppressante. Elle ajoute de la tension dans la douce obscurité de la salle principale du Théâtre Marni. Merci au public d’avoir eu le bon gout de choisir Jane Birkin, un vrai régal.

Les performances des danseurs étaient toutes parfaites de mon œil profane. Eux vous diront probablement que ce ne l’était pas et que des détails peuvent être corrigés mais nous ne doutons pas un seul instant que ce sont des professionnels perfectionnistes et intransigeants avec eux-mêmes qui chercheront toujours la perfection.

Une chose est certaine, nous n’avons pas fini d’entendre parler d’Etienne Béchard, de Sidonie, de Victor et de Johann. Nous souhaitons également le même succès à Laura Garcia Aguilera qui a brillamment réussi sa première au sein d’Opinion Public. En résumé, ce spectacle est à voir absolument qu’on soit fan de danse… ou pas!

Rocking Chair, du mardi 3 au samedi 7 décembre 2019 au Théâtre Marni

Chorégraphie et mise en scène Collectif Opinion Public (Etienne Béchard, Johann Clapson, Sidonie Fossé et Victor Launay)
Coordination artistique Etienne Béchard
Avec Etienne Béchard, Johann Clapson, Sidonie Fossé, Victor Launay, Laura Garcia Aguilera
Lumières Denis Waldvogel
Son et vidéo Tom Vincke
Conseiller artistique Patrice Mincke
Projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles et par le Théâtre Royal du Parc
opinionpublic.com / Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.