Préhist-héroïque #2 | Avant… non rien !

La préhistoire, nous aimerions tous y vivre ne fut-ce qu’une heure, voir comment c’était même si nous n’y survivrions sans doute pas. Et force est de constater que ça démange peut-être encore plus les auteurs de BD.  Après le fabuleux Frnck (on revient vous en parler tout de suite, ou presque) et alors que les Rahan et Tounga regardent ça de loin, voilà donc que Yann et Jérôme Lereculey s’y collent en prenant pour héroïne une jeune poilue qui aime à s’échapper de sa tribu foldingue pour vivre de grandes aventures.

#1 | Sabre et tranchant, préhistorique rime avec Terrence Malick sous l’inspiration d’Éric Feres

© Yann/Lereculey/Usagi chez Dupuis

Résumé de l’éditeur : À la Préhistoire, quand on était chef de clan, on pouvait se balader à poil, avoir plusieurs femmes, les échanger contre des chèvres. À la Préhistoire, quand on était môme, on pouvait faire des batailles de bouses de rhino, vivre au milieu d’animaux tout mignons, les élever avec amour et les cuire à la broche pour les bouffer saignants. À la Préhistoire, quand on marchait sur deux pattes, on pouvait se faire dévorer par un tigre à dents de sabre, mourir écrasé par un troupeau de mammouths, s’empoisonner entre rivales, se faire la guerre à dos d’aurochs laineux…

Prépublié dans Spirou , on attendait cette révision anachronique et hirsute. Rien n’est gravé dans l’âge de la pierre, et Avant m’a profondément déçu.

© Yann/Lereculey/Usagi chez Dupuis

Là où Frnck inventait un langage dans son premier album, Yann ne fait aucun effort de syntaxe pour faire ce grand bond dans le temps. Les hommes pré…hystérique parlent comme vous et moi.

© Yann/Lereculey/Usagi chez Dupuis

Pire, dans ce scénario fourre-tout, tous pourraient presque être interchangeables : des gaulois, des chevaliers, des grecs… La période choisie est un prétexte et le scénariste n’en tire pas profit. Tout juste y met-il un tigre à dents de sabre.

© Yann/Lereculey/Usagi chez Dupuis

À tel point que ce qui est vendu comme une histoire longue est une accumulation de courts récits tentant tant bien que mal de se suivre et de se survivre. Et tout reste en surface dans ce RRRrrrr!!! qui donne l’impression de se prendre au sérieux. C’est emmerdant, d’autant qu’on ne sait pas à quel public la série s’adresse.

© Yann/Lereculey/Usagi chez Dupuis

Pourtant le dessin de Jérôme Lereculey, à mi-chemin entre Hardy et Hausman, n’a pas grand-chose à se reprocher. Le dessinateur fait bien le job, se défoulant dans cette histoire moins sérieuse et lui permettant une récréation autour d’un univers d’action et de caricature. Avec un bestiaire aux dents longues, sous les couleurs feu d’Usagi.

© Yann/Lereculey/Usagi chez Dupuis

Le feu sacré, nos nouveaux et déjà éloignés amis ne l’ont pourtant pas trouvé. Une préhistorite aigüe, une douche froide.

© Yann/Lereculey/Usagi chez Dupuis

Série : Avant

Tome : 1 – Mumu la bâtarde

Scénario  : Yann

Dessin : Jérôme Lereculey

Couleurs : Usagi

Genre: Aventure, Humour

Éditeur: Dupuis

Nbre de pages: 48

Prix: 13,95€

Date de sortie: le 01/03/2019

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.