Le livre sans nom, sans finesse et sans élégance également

Le livre sans nom est presque une légende au sein de la communauté des amateurs de thrillers. Parfois, au détour d’une discussion sur un bon livre, certains participants évoquent sa lecture. Toujours enjoués, toujours convaincus. Certains écrivent même que c’est un chef-d’oeuvre. Comme une légende urbaine, en 15 ans de recherches dans les magasins de seconde main, vide-greniers et brocantes, je ne l’avais jamais vu. J’en avais déduit que tout le monde en parle, mais personne ne le lit. J’aurais dû en rester là, mais voici qu’il y a une semaine, je découvre ce Livre sans nom d’un auteur anonyme entre deux Robin Cook. J’ai pris les trois...

Le-livre-sans-nom.jpg

 

« Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets… Un serial killer assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom … La seule victime encore vivante du tueur se réveille, amnésique, après cinq ans de coma.

Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, quelques clins d’oeil à Seven et à The Ring… et voilà le thriller le plus rock’n roll de l’année ! Diffusé anonymement sur internet en 2007, ce texte jubilatoire est vite devenu culte. Après sa publication en Angleterre et aux États-Unis, il a connu un succès fulgurant. »

L’essentiel de l’intrigue se résume par cette image… Des armes à feu sur toutes les pages, un peu comme dans un mauvais film de série B. Si ce terme existait pour les livres, je l’appliquerais volontiers au Livre sans nom.

La ville de Santa Mondega est un véritable rassemblement de racailles et de criminels en tout genre. Ne la cherchez pas, elle n’existe pas sur la carte. Dans cette ville guère accueillante se situe le bar le plus pourri de toute l’existence des bars. La tapisserie est jaune, le tabac froid s’est accumulé entre les murs et le bar collant de bière renversée n’est jamais nettoyé. On y sert de la pisse aux inconnus qui entrent pour se désaltérer et le sol, comme les murs, dégage encore l’odeur ferreuse du sang versé (et non lavé) il y a cinq ans lors de la tuerie légendaire orchestrée par Bourbon Kid. Célèbre tueur dont personne ne connaît l’identité ni le visage, car il porte une immense capuche. On ne connaît pas non plus sa motivation.

Et voilà qu’un duo d’inspecteurs mène l’enquête, que des chasseurs de prime à la recherche de l’oeil de la lune sont assassinés et que des rebondissements invraisemblables et en cascade remplissent les pages.

movies_pulp_fiction_samuel_l_jackson_john_travolta_1920x816_wallpaper_Wallpaper_2560x1920_www.wall321.com_.jpg

 

Les amateurs de Pulp fiction et de l’univers de (d’un mauvais) Quentin Tarantino se régaleront sûrement, mais moi pas. Je déteste cet univers grossier, violent, crade et un peu absurde qui mélange les codes du western, du film policier et des gros bras des années 80. Chacun son sens de l’humour, le Livre sans nom et sans auteur aura rendu mes journées beaucoup plus longues et nettement moins légères !

On ne pouvait attendre mieux d’un livre écrit sur internet et dont aucun travail d’éditeur (et donc de coupe dans les longueurs et répétions interminables) n’a été effectué… On ne pouvait pas non plus espérer un chef-d’oeuvre d’un livre dont même l’auteur n’a pas revendiqué la paternité !

Pour ceux qui seraient quand même tentés par l’aventure, il y a des suites : L’oeil de la lune, Bourbon Kid, Le pape, le Kid et l’iroquois, Le cimetière du diable, Psycho Killer, Le livre de la mort. Il faut donc accepter et reconnaître que pour avoir autant de tomes, ce livre a rencontré son public. Il suffit pour cela de lire les chroniques et avis des autres amateurs de thrillers…. Mais pour vous inciter à cette expérience littéraire,  ne comptez pas sur moi !

9a96c_couv_le_livre_sans_nom1.jpg

 

Auteur : Anonyme

Titre : Le livre sans nom

Sorti en 2006 et traduit en 2010

Editions : Le livre de poche

509 pages

Prix : 8,40 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.