Esperanzah! s’affiche complètement avec 25 derniers noms (Feu! Chatterton, LEJ, Les Ogres de Barback, Michael Kiwanuka…) et donne déjà chaud au coeur !

Le printemps est là, l’heure est déjà à la préparation des festivals de l’été et au rang des incontournables qui font toujours vibrer nos coeurs de bonnes ondes, il y a sans aucune hésitation, Esperanzah ! Après avoir révélé un débit d’affiche affriolant où Veence Hanao côtoyait Ibeyi, Danakil et Caravan Palace, le festival déploie le reste de son artillerie, lourde et colorée.

Esperanzah! nous a toujours habitués à de grands et glorieux voyages, cette année encore, c’est une épopée qui nous ouvre les bras. Et avant d’enjamber les océans vers de lointaines contrées, le festival floreffois nous emmènera à la rencontre d’un groupe bien de chez nous, l’incontournable Glauque, groupe de rap namurois. Sans s’imposer aucune frontière, le quintet explose de poésie et d’énergie. Loin du rap mainstream, le groupe s’impose déjà comme une évidence.

Bien connue des amateurs de cinéma belge hollywoodien, Martha Da’ro viendra fouler la scène d’Esperanzah!. Si elle a parcouru le monde avec le film « Black » de Bilall Fallah et Adil El Arbi, c’est comme chanteuse qu’elle viendra à Esperanzah!. Elle présente aujourd’hui son projet solo avec un premier EP « Chease, Wine & Paris » où elle mélange avec aisance et grâce soul, hip-hop et funk.

Avec La Malanga, Floreffe vibrera aux sons d’une salsa bruxelloise endiablée. Au programme, rythmes caribéens, soleil et ambiance tropicale. Rastaban sera aussi de la partie avec son folk tribal entre racines celtiques, nordiques, balkaniques et médiévales. Un périple multiculturel comme on les aime. La Belgique sera aussi représentée par la funk tous azimuts de Whocat et la transe bluffante de Keyabias.

Passons la frontière, pour nous rendre en pays de France et de Navarre où nous attendent de belles surprises à commencer par Feu! Chatterton, l’incontournable groupe de rock, nos incandescents cadavres préférés. À chaque fois qu’ils montent sur scène, le  dantesque. Nul doute que la touffeur estivale et le cadre grandiose sauront leur inspirer une nouvelle aventure musicale et poétique inoubliable.

La France sera représentée aussi par un trio composé de Lucie, Élisa et Juliette, plus connues sous l’acronyme L.E.J.. Leur style unique mixe harmonies vocales, gospel et culture hip-hop au violoncelle et aux percussions. De reprises en mashup, c’est un superbe album original qu’elles ont livrés l’été dernier. Du côté de la musique électronique, la France pourra compter sur le jeune DJ et saxophoniste Thylacine et le talent organique de Fakear.

La France nous offrira également un retour pour cette édition 2019 avec les Ogres de Barback qui souffleront leur 25 bougies, rien que ça ! Ils viendront faire la fête à Floreffe avec « Amours grises et colères rouges », un nouveau disque mais aussi un nouveau spectacle ! Avec leur trente-cinq instruments, les 4 frères et sœurs embraseront une fois encore l’Abbaye et ses festivaliers.

Il y aura aussi Lord Esperanza, Mezerg, Higlight Tribe, Fanna-Fi-Allah et les beatmakers de L’Entourloop, de quoi apporter une bonne dose d’énergie et de bons sons. Les Dom-Tom viendront en force eux aussi ! Avec Delgrès, la Guadeloupe hissera haut les couleurs du Bayou, dans une irrésistible ambiance caribéenne. Tandis que la Réunion, représentée par Saodaj’, nous offrira un voyage acoustique où émotion et poésie seront au rendez-vous.

Nous traverserons l’Atlantique pour aller au Brésil, à la rencontre de la talentueuse Dom La Nena, l’une des plus grandes chanteuses actuelles d’Amérique Latine. Celle qui a accompagné Jane Birkin, Etienne Daho ou encore Jeanne Moreau avant de se lancer en solo viendra envoûter Esperanzah! de sa voix douce et lumineuse.

De l’autre côté du globe, l’Australie nous tendra les bras dans un délicieux mélange de Beat Box, Dub, Psychédélique et Trip hop personnifié par Benjamin Standfort alias Dub FX. Il réalise une majorité de sons armé simplement de sa voix, d’une loopstation et de quelques « samples » libres sur lesquels il vient poser des textes engagés. Son dernier album «Thinking Clear » est toujours aussi militant et marque un retour aux sources avec un son dub et reggae. Un concert détonnant à ne pas manquer cet été !

De retour en Europe, les Espagnols d’Iseo et de Dodosound seront nos hôtes. Le duo reggae/dub espagnol offre un son forgé d’influences métissées, entre pop, soul et trip-hop. Avec deux albums remarqués, ils ont déjà couru de belles scènes européennes et internationales.

Last but not least, le prodige britannique Michael Kiwanuka sublimera cette édition de sa soul épurée. Un moment magique à prévoir, l’un des plus sensibles et émouvant de cette édition, sans doute !

Ces 25 noms rejoignent Caravan Palace, Danakil & the Baco All Stars, Ibeyi, Polo & Pan, Blick Bassy, Vanupié, Georgio, Veence Hanao, Pongo et Djazia Satour précédemment annoncés. En attendant, prochainement, l’autre grand volet du festival, la programmation des arts de rue.

Esperanzah! prendra donc ses quartiers à Floreffe les 2, 3 et 4 août prochains. Trois jours de folie et d’éclectisme se profilent déjà à l’horizon avec une irrépressible de découvrir tous ces beaux artistes que nous propose encore cette année le festival. Rendez-vous en août pour votre dose de good vibes altermondialistes, simplement humanistes !

Infos et réservations : www.esperanzah.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.