Seth et ses acolytes se taillent la part du lion dans le microcosme du manga japonais : la mandale du titan de Tony Valente défonce tout

             Rarement dans l’histoire de la bande dessinée, on a vu un scénario et un

  Aspect esthétique aussi   éblouissants. Dans les cases lors des combats,

   la Dynamique utilisée est à la hauteur des capacités magiques des personnages,

           Incroyable. L’humour potache et les effets de

manche rocambolesques

             Abondent.

        Non, vous ne rêvez pas, nous avons enfin trouvé un successeur à One Piece.

          Tony Valente est au sommet    de son art.

Résumé: Seth est un aspirant sorcier de la région des Pompo Hills. Comme tous les sorciers, c’est un « infecté » : un des rares êtres vivants ayant survécu au contact des Némésis, ces créatures tombées du ciel qui contaminent et déciment tous ceux qu’ils touchent. Son apparente immunité lui a fait choisir une voie qui lui semblait toute désignée : devenir Chasseur et combattre les Némésis, mais surtout trouver le Radiant, leur berceau présumé.

© Tony Valente chez Ankama

Tony Valente est mangaka français originaire de Toulouse, il vit actuellement au Québec. Il a commencé sa carrière en réalisant Les 4 princes de Ganahan à l’âge de 17ans. Il sort en solo Hana Attori puis avec son mentor Didier Tarquin (Lanfeust) S.P.E.E.D Angels. En 2013, il sort Radiant. Radiant est le premier manga français à être traduit au japon et adapté en anime. La saison deux va bientôt débuter.

© Tony Valente chez Ankama

Le jeune Seth a été élevé par une sorcière dénommée Alma et évolue dans un univers composé de Planétins (rîles flottantes de tailles différentes et à la population hétéroclite). Ce monde est menacé par des « némésis », sorte de bêtes extraordinaires pouvant prendre différentes formes. Elles apparaissent comme par magie et détruisent tout sur leur passage. Certains humains ayant été en contact de ces étranges créatures survivent et obtiennent une résistance physique à leur contact mais également un pouvoir magique. Ce pouvoir peut se décliner sous différentes formes, du gros « power-up » au « malus » super-rigolo.

Bref, personne n’est égal face à l’adversité. Seth décide alors de détruire le berceau de ces créatures, le RADIANT,  afin que tout le monde puisse enfin vivre en paix. Ce parcours initiatique entraînera notre jeune héros  vers des territoires inconnus où il rencontrera de nouveaux amis.  Sa tâche sera ardue et les ennemis toujours plus forts et plus nombreux. Envolez-vous en balai avec Seth vers son destin hors du commun.

© Tony Valente chez Ankama

Ce manga est littéralement hors-norme tant par sa qualité technique, scénaristique et humoristique. Depuis l’oeuvre de Eiichiro Oda, il n’y avait pas beaucoup de comparaisons. Désormais, il y a un outsider de choix.  Et de surcroît, ce n’est pas une oeuvre japonaise mais bien française.

© Tony Valente chez Ankama

Ce manga brille par sa réalisation graphique, les décors ainsi que les personnages sont de toute beauté. Le mouvement dans la succession des cases pendant les scènes de combats est bluffant. Les traits de caractères ainsi que les émotions sont parfaitement lisibles sur les visages. En plus, cette maestria graphique tient la route et ne subit aucune baisse de qualité, ce qui procure une bonne fluidité de lecture.

© Tony Valente chez Ankama

L’humour, aussi, est omniprésent. Les blagues et canulars sont bien placés et ne nuisent pas à l’intrigue. Au contraire, ils renforcent les liens entre les différents protagonistes et permettent également un « retour » au calme après les grosses bastons. Le scénario, quant à lui, est très riche et permet à l’auteur de développer bon nombre de personnages ou de situations sans alourdir l’histoire de base.  Les valeurs humaines y sont très présentes, le dépassement de soi, l’amitié, la confiance, etc. Ce qui nous ancre encore un peu plus dans les sentiments transmis par cette bande de casse-cous.

© Tony Valente chez Ankama

Bref, ce premier acte est littéralement un de mes coups de cœur dans le genre des shonen nekketsu. Tout frenchy qu’il est, Tony Valente dépasse de beaucoup certaines productions nippones. Et dire que sur cette série, Tony Valente est seul à la barre (alors qu’au Japon, pour des grosses productions telle que One Pièce, ils sont sept !), c’est incroyable. Le choix des couleurs sur la jaquette et les premières pages sont magnifiques. Merci beaucoup à Tony Valente et à Ankama pour cette belle collaboration et le soin apporté. Ils nous offrent une oeuvre de super qualité. Je tenais a dire que j’ai déjà en ma possession les 11 tomes déjà sorti et je ne m’en lasse pas.

Merci pour votre travail, Tony, et que la Fantasia soit avec vous. Cher lecteur, on revient très vite te parler de cette série avec l’interview de son auteur réalisée à Made in Asia.

© Tony Valente chez Ankama
© Tony Valente chez Ankama

Série : Radiant

Tome : 1

Scénario et dessin  : Tony Valente

Genre: Fantastique, Shonen

Éditeur: Ankama

Nbre de pages: 184

Prix: 7,95€

Date de sortie: le 04/07/2013

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.