Venez messieurs, dames, tenter votre chance à la roue de la fortune et gravir les échelons de la pyramide de Ponzi

Et si aujourd’hui était votre lucky day ? Déchantez tout de suite: nous n’avons pas trouvé la corne d’abondance, celle qui permet de devenir riche comme Crésus (ou Largo, pour rester dans la BD). Et si c’était le cas, nous ne vous dévoilerions pas notre secret, faut pas déconner! Par contre, on a trouvé une belle lecture qui va vous faire économiser du temps et de l’argent: La Pyramide de Ponzi, une Bd bien faite et super agréable signée par le journaliste et scénariste Xavier Bétaucourt (pas à son coup d’essai dans l’étude dessinée d’une société) et Nathalie Ferlut (qui nous avait fait fondre avec son album sur Andersen).

© Bétaucourt/Ferlut chez Delcourt

Résumé de l’éditeur : Le principe d’une pyramide de Ponzi est simple : payer aux premiers investisseurs des taux d’intérêts attractifs en utilisant l’argent des suivants. Mais qui est Carlo Ponzi dont le nom est associé à cette arnaque ? Boston 1903. Carlo Ponzi débarque avec moins de 3 dollars en poches. 17 ans plus tard, cet immigrant italien, issu d’une petite bourgeoisie de Parme sur le déclin, va devenir un véritable phénomène de la finance. Il parvient à se hisser jusqu’aux plus hautes sphères sociales à la suite d’un parcours chaotique jalonné d’échecs et de rencontres, dont certaines avec des individus peu recommandables…

© Bétaucourt/Ferlut chez Delcourt

Les pyramides de Ponzi, ce sont des monstres du Loch Ness qui resurgissent sans frapper sur les réseaux sociaux, pour arnaquer les esprits plus ou moins crédules et qui activent le bouche-à-oreille pour rameuter de plus en plus de monde sur les échelons de la pyramide.

© Bétaucourt/Ferlut chez Delcourt

Ou comment, de Gênes à Boston, un looser est devenu un winner du bluff et du trust, se servant d’un peuple revenu de la conquête de l’or mais pas encore résigné. S’il y a moyen de mettre du beurre dans les épinards, pourquoi pas? Sauf qu’il y a danger…

© Bétaucourt/Ferlut chez Delcourt

Ce destin fascinant et passionnant aurait très bien pu être très ennuyant, noyé sous la théorie. Il n’en est rien. Bétaucourt est très bon vulgarisateur et le trait et les couleurs de Ferlut sont vraiment formidables. Il y a de la vie, de l’âme, de la profondeur par la superposition des traits. C’est beau d’apprendre à ne pas se faire pigeonner!

© Bétaucourt/Ferlut chez Delcourt

Titre : La pyramide de Ponzi

Récit complet

Scénario : Xavier Bétaucourt

Dessin et couleurs : Nathalie Ferlut

Genre : Biographie, Drame, Économie

Éditeur : Delcourt

Collection : Mirages

Nbre de pages : 112

Prix : 17,50€

Date de sortie : le 10/10/2018

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.