Agressif, énergique et sans compromis, le nouvel album de La Muerte se savoure comme un grand cru !

Ca y est, La Muerte est de retour ! Et cette fois avec un bien bel album éponyme sous le bras, qui tient toutes ses promesses. Avant un concert qui s’annonce brûlant à l’Ancienne Belgique en janvier prochain, Branchés Culture a écouté l’album et vous donne ses impressions.

Ca y est le nouvel album de La Muerte tourne sur ma platine et les baffles crachent un rock incandescent d’une puissance colossale. Après un retour en force à Bruxelles, dans une Ancienne Belgique sold out, suivi d’une série de dates indoor et de festivals en Belgique, tels que Dour, Graspop, Lokerse Feesten, BSF, Desertfest, etc.; les membres fondateurs Marc du Marais & Dee-J., rejoints par le « Nouveau Sang » Michel Kirby (Arkangel, Wolvennest, Length of Time, Deviate …), Christian Z. (Length of Time), et Tino de Martino (Channel Zero), ont accouché cette fois d’un masterpiece de dix titres appelé tout simplement La Muerte.  

Alors que toutes les sorties précédentes ont été faites sous pression,La Muerte a bloqué toutes ses activités live en 2018, pour passer un maximum de temps en pré-production en studio. Après avoir travaillé sur environ 25 morceaux, 10 finiront finalement sur l’album.

Enrichi des expériences de projets parallèles et de la contribution de Deha, l’album reflète comment La Muerte sonne aujourd’hui tout en mettant l’accent sur leur identité sonore. Ils ont fait le choix d’un son brut, lourd, authentique, déchargé des artefacts des productions modernes.

Bref, du lourd de chez lourd, comme en témoignent des titres comme « Gun in my Hand », « King Kong -Godzilla », « Lost »  ou « Welcome Tomorrow » : des compos à faire se lever un paralytique ! Le premier clip « LSD for the Holy Man » témoigne du côté malsain dérangeant et néanmoins fascinant de l’univers de La Muerte.

Attendez-vous aussi à un merchandising diversifié lors des concerts à venir, Marc Du Marais nous l’annonce :  » Il y aura de la jacket, de la battle jacket, de la veste en cuir, des patchs, des t-shirts nouveaux et anciens, La Muerte va soigner ses fidèles fans !« 

En 2018, La Muerte sonne sur le disque comme en live : agressif, énergique et sans compromis. Ils sont la preuve vivante que le come-back d’un des plus sulfureux groupe de Belgique n’était pas un one-night stand.

Rendez vous à l’AB le 12 janvier prochain pour un concert qui s’annonce déjà comme un grand moment saupoudré de surprises, comme la présence attendue des membres de Front 242 en invités de luxe.

Un must !

Jean-Pierre Vanderlinden

Infos et tickets pour le concert du 12/01https://www.abconcerts.be/fr/

L’album sort sur le label Mottow Soundz et sera disponible dans toute l’Europe en CD version spéciale « gatefold » et vinyle, ainsi que sur toutes les plateformes numériques. Le premier pressage vinyle sera une édition limitée gatefold, splatter doré gatefold, poster inclus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.