Holly Ann : naître et mourir dans le Bayou, sous le signe du dragon et la cagoule du KKK!

On n’a pas tout dit sur le Ku Klux Klan et le mouvement raciste et meurtrier se fraye un chemin à travers les époques honnies pour revenir avec nous. Avec le dernier film décapant de Spike Lee mais aussi dans l’ambiance moite et mystérieuse de Nola, la Nouvelle-Orléans, qui réussit si bien à Kid Toussaint et Stéphane Servain et… un peu moins à leur héroïne, Holly Ann qui pourrait tout aussi bien s’appeler Ill-fated Ann tant la mauvaise fortune ne veut pas la quitter d’une semelle… ou d’une patte d’ours légendaire. Dans le bayou et ses secrets, on plonge encore un peu plus profondément, quitte à se perdre… en sachant que les auteurs parviendront toujours à nous (re)trouver.

À lire aussi | Kid Toussaint : du tonnerre de dieu et de feu, de Nola à Londres en passant par le monde des Magic 7

© Toussaint/Servain chez Casterman

Résumé de l’éditeur : Un massacre de Maroons vient réveiller de vieux démons dans le sud. Holly Ann va encore une fois devoir faire face à son passé et affronter le Klan qui semble bien de retour à la Nouvelle-Orléans. Trafic d’opium, intimidations, anciens adversaires qui refont surface… L’année du dragon qui commence à peine s’annonce mouvementée pour Holly.

© Toussaint/Servain chez Casterman

Mieux vaudrait parfois ne pas savoir ce qu’il se passe derrière le brouillard, encore moins quand il donne au Bayou un peu plus d’allure de no man’s land. Ou de no more man’s land. Un horrible crime vient d’avoir lieu dans le silence de la forêt humide, en témoigne tout un village désormais pendu par le cou aux branches d’un arbre vénérable. Les corps flottent, tout juste mus par le vent morbide qui donne l’illusion de vie à ce qui est raide mort. Les Maroons, survivants de l’esclavage, avaient trouvé refuge là, à l’abri d’un monde qui les a tellement déçus, la folie des meurtriers les a poursuivis. Pour l’heure, ça ne fait pas un doute, un masque blanc avec deux trous pour laisser passer les yeux inhumains, une capuche symbolique pour emmitoufler l’anonymat coupable, signe la scène de crime. Le triple K a repris du service, c’est une certitude.

© Toussaint/Servain chez Casterman

À chaque album, le duo Toussaint/Servain monte un peu plus en puissance, maîtrisant toujours plus son univers, son potentiel mais aussi ses limites. Cette fois, c’est dû côté chinois de la Ville que les deux auteurs, greeters formidables dans cette ville à part et tellement habitée que ce soit par les vivants ou les… morts, nous entraînent. Dans le passé de Ann, aussi, qui bientôt chancellera. Ne voit-elle rien venir ?

© Toussaint/Servain chez Casterman

L’enquête pourrait être simple, elle est on ne peut plus complexe et retorse, taillée sur mesure pour échapper aux ficelles du genre tout en n’étant pas prolixe. Kid Toussaint éparpille les pistes pour resserrer l’étau dès qu’il le faut. C’est incroyable comme tout lui réussit, à ce fieffé scénariste qui nous fait croire que sa Meuse se jette dans le Mississippi d’Ann. Y compris quand ils ‘agit de faire passer un personnage secondaire et de peu d’importance au bon moment. Alors que le feu couve encore, la mécanique bien huilée embrase une nouvelle fois l’horrible mais pourtant fascinante nuit de New Orleans. On s’est aussi complètement fait au dessin et aux couleurs de Stéphane Servain qui se fond dans le décor, l’anime d’une animosité imparable, mortelle et… vivifiante. Bas les masques et les capuches de l’horreur, Holly Ann est bel et bien une série incontournable.

Série : Holly Ann

Tome : 4 – L’année du dragon

Scénario : Kid Toussaint

Dessin et couleurs : Stéphane Servain

Genre : Polar, Aventure

Éditeur : Casterman

Nbre de pages : 48

Prix : 13,95€

Date de sortie : le 29/09/2017

Extraits :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.