L’Enfant des cimetières hante nos nuits et nos journées jusqu’à la dernière ligne

Premier contact avec cet auteur de thrillers pourtant très connu : Sire Cédric. Un ami m’en parle, puis un deuxième quand une passionnée de lecture me l’apporte un jour au boulot. « Tiens, j’ai pensé à toi, je pense que ça te plaira ». Je ne peux plus reculer, il faut que je découvre.

Dès la première page, il se passe quelque chose. Sire Cédric plante l’ambiance glauque et stressante immédiatement. Certains livres demande un peu de volonté  pour les découvrir, l’Enfant des cimetières s’offre tout à vous et se montre à nu dès les premières lignes. C’est à la fois déroutant et tellement efficace. Car les scènes décrites sont très répugnantes mais aussi paranormales. Pourtant, je déteste les intrigues du style l’Exorciste, Shining et autres murs qui suintent. Ce n’est pas le cas ici mais quand même, il y a des morts qui sortent de leurs tombes….rêves ou réalité ?

Un petit bout de l’histoire…

David, journaliste photo, est appelé en pleine nuit par sa consœur Aurore afin de couvrir un fait divers horrible : un père a abattu toute sa famille avant de se suicider. La scène est terrible, l’ambiance sur place particulièrement lourde. David prend ses clichés et rentre chez lui. Le lendemain, il découvre sur l’un d’entre eux le visage, caché, d’un adolescent déclaré mort depuis trois ans… Et les personnes en contact avec cette affaire meurent à leur tour. Suicides, terreurs, hallucinations, mais que se passe-t-il ? Qui est cet adolescent qui fait étrangement penser à la légende urbaine de l’Enfant des cimetières. Quand Kristel, la compagne de David est à son tour tuée, il se lance à corps perdu dans cette enquête où les limites entre la réalité et le cauchemar sont floues.

C’est avec talent que Sire Cédric nous convie dans un monde où il vaut mieux avoir le cœur bien accroché. Une très bonne découverte, qui appelle à découvrir d’autres romans de cet auteur français, mêlant fantastique et thriller. Sire Cédric a reçu le prix Masterton pour l’Enfant des cimetières.

Auteur : Sire Cédric

Titre : L’Enfant des cimetières

Édition : Pocket

Nbre de pages : 534 pages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.