LYS s’offre les services de Steve Hewitt (Placebo) pour ses dix ans et Monday Penny monte en puissance au Zik-Zak

Quatrième soirée au Zik-Zak depuis la rentrée et pas des moindres puisque deux groupes qui me tiennent à cœur s’y sont produits. Ce vendredi 21 septembre, la salle accueillait Monday Penny et LYS & Steeve Hewitt, une terrible affiche !

Commençons par Monday Penny, ce groupe belge que je suis depuis ses débuts et dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises dans Branchés Culture.  Petit retour sur mes impressions à l’occasion des Francofolies de Spa ce 21 juillet 2018  ou du Rock For Life à Laeken en novembre 2017.

Monday Penny @ Zik-Zak – 21/09/2018 © ManuGo Photography

Dimitri, le chanteur, et ses acolytes ont toujours la même énergie et cette gnaque qui les caractérisent. Ils progressent, nos compatriotes, et se sont d’ailleurs produits sur plusieurs festivals cet été. Il n’y a rien à faire, la voix du chanteur me fait toujours autant penser à celle de Lloyd Cole du groupe Lloyd Cole and the Commotions. En plus d’être bons musiciens ils sont également extrêmement sympathiques, ce qui ne gâche rien.

Vous ne les connaissez pas ? Faites un petit tour sur leur page Facebook

Monday Penny @ Zik-Zak – 21/09/2018 © ManuGo Photography

Le 2e band à fouler la scène est LYS, un quatuor français pop/rock électro alternatif absolument magistral mené par son chanteur/fondateur Nicolas Veron qui, à l’occasion de la tournée pour les 10 ans du groupe, a choisi le Zik-Zak pour une unique date en Belgique. Le lieu ne leur était pas inconnu puisqu’il y a 2 ans, ils y avaient déjà fait un concert lors duquel je les avais découverts.

LYS & Steve Hewitt @ Zik-Zak – 21/09/2018 © ManuGo Photography

Repéré par l’émission culte « Tracks » d’Arte et après plus de 500 concerts dans le monde, le groupe reprend la route en 2018 avec un invité de marque « Steve Hewitt », batteur mythique de Placebo qui les a accompagnés d’octobre 1996 à octobre 2007. Ils nous ont offert, ce vendredi, un nouveau show LYS & Steve Hewitt unique, fabuleux, aux rythmes obsédants et mélodies très pop devant un public super réceptif et scotché par un tel niveau de performance ! D’ailleurs, leur second album « Redbud » tourne en boucle chez moi.

En voici un extrait:

Après le concert, Steve Hewitt s’est prêté au jeu des photos avec quelques fans avant que je ne reparte vers Bruxelles.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site et si vous ne les avez pas vus et souhaitez les découvrir en images, c’est par ici.

(texte et photos ManuGo Photography)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.