Comment ça, pas un Chat dans les musées? Il y a même Les Bidochons…

N’en déplaise à Madame qu’on la délaisse (de toute façon, pas sûr que les musées visités lui survivraient). Cela ne veut pas dire que les chats, et surtout un en particulier, n’ont pas de tenue. Bon, c’est vrai, ce n’est peut-être pas le cas de Raymonde et Robert Bidochon mais ils s’accrochent et entament leur quatrième jour au Musée. Vous l’aurez compris, ce sont deux figures de proue de Casterman et Fluide Glacial qui s’en vont tâter de l’art, du vrai.

philippe-geluck-lart-et-le-chat-vasarelly
© Geluck chez Casterman

À lire aussi| Philippe Geluck: « L’angoisse? C’est mettre des glaçons dans son café alors qu’on le veut chaud! »

Cadeau de Noël oblige et comme il n’en avait pas eu assez dans les mirettes (de Miro?), Le Chat remet ça. Après avoir commencé l’année au musée (au propre comme au figuré puisqu’en même temps que la sortie du livre, commençait l’exposition « L’Art et le Chat » au Musée en Herbe), c’est aussi là que l’anti-héros de Philippe Geluck va finir son année dans une édition augmentée avec huit pages et 36% de gags en plus, dixit le sticker sur la couverture. Certains collectionneurs crient au scandale (ou au « chat »crilège), on peut les comprendre, mais la réédition est une technique commerciale qui ne date pas d’hier et le lecteur qui aurait raté la première salve peut ainsi s’inscrire en rattrapages!

© Geluck chez Casterman
© Geluck chez Casterman

« Il n’y a rien à faire mais chez Vermeer et Geluck la lumière fait tout », il ne croit pas si bien dire le Chat. Et à la lumière du présent, voilà qu’il a laissé ses traces partout, pointant son museau près des muses de Léonard De Vinci, de Lichtenstein ou encore Botero, dans l’étrangeté d’un Basquiat ou d’un Alechinsky, dans l’art comprimé de César etc. Le Chat revisite ainsi, toujours avec les bons mots qu’on lui connaît, quelques-uns des plus grands artistes que l’art ait comptés, dans tous les genres. Les explications de Sylvie Girardet, la directrice du Musée en herbe (où l’exposition se terminera le 3 janvier) ne sont pas en reste sans pour autant nous noyer de théorie. Dans l’art comme avec Le Chat, tout est affaire d’équilibre à respecter.

© Geluck chez Casterman
© Geluck chez Casterman

« Il ne suffit pas de connaître un tableau pour savoir en parler! » « Pourquoi? Y’en a bien qui le font! » On quitte le félin le plus bedonnant de l’ouest pour retrouver deux autres bedonnants. C’est vrai, Raymonde et Robert n’ont peut-être pas le bagage pour nous faire un exposé mais c’est tout feu tout flamme qu’ils nous convient à une visite pas comme les autres baignée d’ignorance gentillette qui en fait le sel. Une excellente porte d’entrée, donc, sachant que l’enrichissement « Seurat » plus que ne sera pas.

© Binet/Ramade/Lacôte chez Fluide Glacial
© Binet/Ramade/Lacôte chez Fluide Glacial

À lire aussi| Les Bidochon se « m’art » et font des selfies au musée

Ainsi, c’est un grand voyage en quelques tableaux que Binet nous propose main dans la main avec les deux spécialistes et conservateurs Patrick Ramade et Pierre Lacôte. Parce que s’il faut compter sur Raymonde et Robert, c’est mal bar’. Mais ils sont de bonnes volontés… si on leur laisse faire leurs petites réflexions. Pour le reste, l’aventure entre le Louvre, le Metropolitan, Orsay ou le Moma est passionnante et éclectique, de Bosch à Ingres en passant par Van Eyck, Caravage et même Hopper, Modigliani et Daumier, maître à penser de bien des caricaturistes d’aujourd’hui.

© Binet/Ramade/Lacôte chez Casterman
© Binet/Ramade/Lacôte chez Casterman

Le ton est décontracté mais rien ne dit que, la prochaine fois que nous foulerons les premiers mètres d’un musée, ce sera avec une autre attention à toutes les merveilles qu’il contient. D’ailleurs, ces deux livres ne sont que des invitations à être prolongés par le biais d’expériences personnelles. Tous au musée!

philippe-geluck-lart-et-le-chat-leonard-de-vinci-couvertureSérie: Le chat

Tome: Hors-Série L’art et le chat

Gags et dessins: Philippe Geluck (et sur FB)

Commentaires: Sylvie Girardet

Genre: Humour, Documentaire

Éditeur: Casterman

Nbre de pages: 80

Prix: 14,95 €

Date de sortie: le 02/11/2016

Extraits:

un-quatrieme-jour-au-musee-avec-les-bidochon-binet-ramade-lacote-couvertureSérie: Un jour au musée avec les Bidochon

Tome: 4

Gags et dessins: Christian Binet

Commentaires: Patrick Ramade et Pierre Lacôte

Genre: Humour, Documentaire

Éditeur: Fluide Glacial

Nbre de pages: 96

Prix: 25€

Date de sortie: le 16/11/2016

Extraits:

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s