Culottées de Pénélope Bagieu, l’habit ne fait pas… la femme extraordinaire

Brillante bédéiste, Pénélope Bagieu revient avec Culottées, premier tome d’un diptyque dépeignant le portrait de femmes audacieuses et hors normes. Vrai, touchant, truffé d’humour et de girl power, on ne peut qu’être fascinés par tous ces destins. Guerrière apache ou femme à barbe, sœurs rebelles ou créatrice de… trolls, ces culottées vont faire voler en éclat tous nos préjugés !

01-clementinedelait
Clémentine Delait, femme à barbe

Dans cet album regroupant toutes les planches pré-publiées précédemment sur le blog du Monde, Pénélope Bagieu continue son travail biographique, déjà entamé avec Ma vie est tout à fait fascinante où elle racontait avec son humour légendaire sa vie et poursuivi lorsqu’elle s’est intéressée à la vie de Cass Eliott dans l’album California Dreamin. Avec Culottées, l’auteur passe à un niveau supérieur en retraçant la vie de quinze femmes formidables. De l’inoubliable Joséphine Baker à Georgina Reid, une gardienne de phare investie, en passant par Margaret Hamilton, actrice terrifiante ou encore Wu Zetian, première impératrice chinoise. On redécouvre la vie de certaines, on en découvre d’autres, et chaque portrait est sublime de justesse et d’humour.

14-christine
Christine Jorgensen, célébrité

Avec simplicité, Pénélope Bagieu nous dévoile la vie de toutes ces femmes qui ont à leur échelle construit le féminisme. Elle ne rentre jamais dans les détails, se contentant d’exposer le fil rouge de leur existence, ce qui offre à cette bande-dessinée une belle simplicité. Sans filtre, on découvre une femme après l’autre à la manière d’un merveilleux livre de conte. À chaque fin de récit, on retrouve une véritable morale qui ne peut qu’être inspirante pour tous ceux qui décideront d’ouvrir cet album, qu’ils soient féminins ou masculins bien-sûr ! Car justement, Pénélope Bagieu ne se sert pas de ses planches comme d’une tribune pour féministes extrémistes, s’opposant au grand méchant homme. Elle s’exprime avec finesse, fait passer de véritables messages d’égalité, sans haine mais aussi sans prétention !

07-annettekellerman
Annette Kellerman, sirène

Ouvrir ce livre, c’est entrer dans un univers exclusivement féminin (mais qui n’exclut pas pour autant les hommes, bien au contraire) où des pionnières perdues dans les méandres de l’histoire nous livrent leurs secrets. Des femmes uniques, forçant l’admiration, qui n’ont jamais baissé les bras face à des portes fermées mais qui au contraire, ont pris leur destin en main pour atteindre leurs rêves. C’est avec plaisir qu’on s’égare entre les pages de ce livre magnifique, qu’on se promène de cases en cases au gré des dessins et des répliques pleine d’humour et de tendresse de Pénélope Bagieu. Si ces portraits sont culottés, ils n’en sont pas moins réussis et terriblement inspirants. La femme est démystifiée, le féminisme est subtil et la découverte est superbe ! Attention, je dois tout de même vous prévenir, si vous décidez de vous frotter à ces culottées, l’expérience risque d’être addictive. Mais rassurez-vous, un second opus est prévu pour 2017 et d’ici-là, vous pouvez retrouver Pénélope sur son blog.

tumblr_n37ijadm1r1ss6wowo1_400

09-josephinebaker
Joséphine Baker, danseuse, résistante, mère de famille

 a60138

Culottées de Pénélope Bagieu

141 pages

19,50 euros

Éditions Gallimard

Extraits:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s