Une visite au Louvre devient sublime voyage de Taniguchi

970377276C’est une oeuvre bizarre, de celles qui convoquent l’intime et l’aventure intérieure, qui révolutionnent notre relation aux oeuvres des grands maîtres, qui sort ces jours-ci. Mais bien plus encore. Les Gardiens du Louvre est la nouvelle oeuvre de Jiro Taniguchi (qu’on ne présente plus, ne fût ce que pour son Quartier Lointain ou Le journal de mon père), en manga grand format, et relate l’histoire d’un Japonais, dessinateur de BD, cloué au lit dans une chambre parisienne, pendant un voyage européen sur fond de bandes dessinées. Souffrant en pays étranger, il éprouve d’abord solitude et mal du pays, avant d’enfin pouvoir sortir et visiter un Louvre magique et faisant vivre ses oeuvres, ses Gardiens. Ainsi, guidé par la Victoire de Samothrace, le dessinateur va pouvoir profiter d’un Musée entièrement vide et qui lui fait part de quelques uns de ses plus grands succès. L’invitant aussi à un voyage temporel et spatial à la rencontre de certains des plus grands talents aujourd’hui immortels tant que leurs oeuvres seront exposées.

Emmenant le lecteur, tel un visiteur, Jiro Taniguchi promet des rencontres avec Van Gogh, St Exupéry ou encore Corot. Sans oublier un magnifique passage rendant hommage à un superGArdiens_Louvre_650px héros injustement oublié de la Seconde Guerre Mondiale: Jacques Jaujard, directeur des musées nationaux. Un héros qui a mis sa vie en danger pour sauver un patrimoine mondial et culturel centenaire voire millénaire.

Articulé en chapitres, Jiro Taniguchi offre un fantastique récit perdu entre les limbes du rêve et réalité. Une réalité que l’auteur a étudiée et représentée pendant un mois de séjour au Louvre. Le résultat est au-delà des espérances tant cette BD/manga est un récit majeur de la mémoire des oeuvres. Mieux, une déclaration d’amour en couleurs directes au Louvre, intelligent et rondement menée. Passionnant et réflexif, entre histoire universelle et personnelle. Superbe! Voilà un magnifique cadeau de fin d’année, inspiré par les esprits artistiques, d’humain à humain.

Jiro Taniguchi (traduit par Ilan NGuyen), Les Gardiens du Louvre, Futuropolis et Louvre éditions, 136 pages, 20€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.