Une idole qui cherche l’anonymat et un jeune homme condamné à ne pas pouvoir choisir seul son destin: voilà le tableau de Boy’s Abyss de Minenami Ryo

Deux personnes que tout oppose ont un but commun : LA MORT !

Résumé de Boy’s Abyss : Dans une ville où il ne se passe jamais rien, où chaque jour se ressemble, Reiji Kurose se contente du vide qui caractérise son existence. Tout le condamne à rester dans la même ville : sa famille, ses perspectives d’avenir, ses amis d’enfance… Jusqu’à sa rencontre avec une idole, il était persuadé que sa vie continuerait ainsi, sans résistance et sans réel pouvoir sur son avenir. Vivre peut-il lui apporter l’espoir ? Se dirige-t-il vers la lumière ? Ou vers les ténèbres ?

Minenami Ryo nous plonge dans un manga psychologique qui dépeint la pression familiale, le harcèlement et le manque de perspectives. C’est dans cette spirale morose et sans concession que l’auteur nous entraine vers le fond. Pourquoi la belle et célèbre chanteuse du groupe Acrylic viendrait se perdre dans un coin reculé de la campagne nippone ? Qu’a-t-telle vécu pour passer de la lumière de la scène à l’obscurité de l’anonymat ? On ne comprend pas toujours pourquoi des artistes se suicident alors que tout semble leur réussir. Alors comment un jeune de 17 ans englué dans les responsabilités familiales et son manque d’avenir peut-il espérer vivre heureux ! Surtout que dans la vie de Reiji, rien, mais absolument rien, ne semble le rendre heureux ou lui donner une quelconque émotion. Seul fait marquant qui semble donner un peu de piment: la relation qu’il va entretenir avec Nagi.

Mais leur échange tourne vite à l’obsession de se donner la mort comme dans un roman à la mode, en se jetant dans la rivière. Le scénario dans son ensemble est encore très difficile à imaginer. On ne sait pas quelle sera la tournure que le mangaka va faire prendre à la série. La mise en place du décor, des personnages est là mais le reste semble encore occulte. Mais j’ai tout de même un peu de mal avec le personnage principal. On ne ressent rien de lui ni enthousiasme, ni joie… ni peine hormis un immense sentiment de fatalité. On a du mal à le trouver attachant.

J’attends de voir où l’auteur va nous emmener et quel levier il va déclencher pour complexifier ou, tout du moins, donner plus du relief à son histoire. Comment va se finir cette histoire qui semble s’engager vers une issue funeste? Comment donner l’envie à ces deux jeunes gens désenchantés d’une vie qui vaut la peine d’être vécue. Les éditions Kana nous offrent après l’excellent « Adabana » un manga qui ne doit pas être posé dans n’importe quelles mains.

Titre : Boy’s Abyss

Tome: 1

Scénariste : Minenami Ryo

Dessin : Minenami Ryo

Genre :  seinen/psychologique

Traduction: Sophie Lucas

Éditeur : KANA

Collection : Big KANA

Pages:  212

Prix : 12,90€

Date de sortie : le 07/11/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.