The Human League, un premier septembre à l’Ancienne Belgique, un concert new wave lumineux, certainement pas scolaire

La formation légendaire britannique THE HUMAN LEAGUE ( Philip Oakey, Susan Ann Sulley et Joanne Catherall) était à l’Ancienne Belgique, le 1er septembre, pour nous faire revivre en intégralité l’album « DARE » certifié triple disque de platine et propulsé par les méga tubes « Don’t you want me» et « Open your Heart », « Seconds » ou encore « Love Action ».

Un moment unique pour un groupe qui, même si les années sont passées, n’a rien perdu de son talent. Les voix des chanteuses et de Philip sont parfaites, le son claque comme aux premiers jours, l’énergie et les paroles ont gardé toute leur pertinence. Le public était venu en nombre pour retrouver, l’espace d’un moment, les splendides années 80 avec ce groupe new wave incontournable. Nous avons tous chanté le bon vieux temps et ça faisait du bien. Le concert était agrémenté d’un jeu de lumière très sympa et de projections apparaissant çà et là sur le décor où se trouvaient les claviers et la batterie, très stylés british en costume cravate .

Pour les passionnés, je vous invite à découvrir la bio du groupe ici, on y apprend plein de choses sur leur parcours, qui ne fut pas toujours facile. Mais à force de volonté et de talent, ils y sont arrivés .

On a eu droit en clôture de ce concert au magnifique et désormais culte « Being boiled » pour nous faire vibrer une dernière fois avant d’éteindre les lumières .

Voici la playlist :

Human League

En première partie, le public a pu voir le duo Coline & Toitoine qui a brillé par ses compositions ainsi que son énergie sur scène qui n’est pas passée inaperçu face à un public plus âgé.

 

2 commentaires

  1. C’est exact mais pour moi électricien dream c’est pas super bon par rapport a being boiled
    C’était meme je pense une production à Moroder sans doute incontournable mais beaucoup trop disco kitch Mais c’est tout à fait juste c’est même sûr la set list

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.