La Bande de pirates d’Émeriau et Hennebaut trouvera-t-elle son salut, par demi-planches, dans notre monde moderne et cruel?

© Emeriau/Hennebaut chez Dargaud

Attention, sur les plages de cet été, vous risquez de les croiser! Les méduses? Les requins? Les kékés ? Les nudistes? Les vendeurs de chouchous? Non, les pirates, sabre aux dents, prêt à en découdre avec le monde entier. Sauf que celui-ci a bien changé. La bande de pirates (oh, ils ne sont que trois, hein) de Tony Émeriau et Dominique Hennebaut est confrontée à la… modernité, dien plus effrayante qu’un Obélix en crawl fonçant droit sur leur vaisseau.

© Emeriau/Hennebaut chez Dargaud

Résumé de l’éditeur : Dans sa vie d’avant, le Capitaine écumait les océans. Il tranchait la tête de ses ennemis d’un coup de sabre. Flibustier sans peur et sans pitié, il inspirait la crainte sur les sept mers, et même au-delà. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, à la suite d’un bug temporel inexpliqué, le voilà projeté à notre époque en compagnie de deux de ses fidèles marins. Et la vie au XXIe siècle, pour un pirate habitué à faire régner l’enfer sur mer, c’est carrément l’enfer sur Terre ! Le voilà réduit à rançonner les livreurs de restauration rapide, à nettoyer lui-même ses vêtements dans une laverie automatique et à mendier un travail dans les bureaux d’« En avant l’emploi ». Quand il ne joue pas les gardes d’enfants dans une garden party, il se retrouve poissonnier dans un supermarché… Loin des aventures du célèbre Barbe-Rouge, avec lequel le héros de cet album (ou anti-héros, plutôt) affiche une certaine ressemblance.

© Emeriau/Hennebaut chez Dargaud

Nouvelle erreur d’aiguillage dans les couloirs du temps, ce ne sont ni Jacquouille ni Godefroid qui ont atterri sur nos plates-bandes mais un trio de vieux loups de mer, complètement déboussolés mais ne désespérant pas de faire régner leur loi et de trouver un trésor. Puis, puisqu’ils sont à quai, et ont perdu leur bateau, pourquoi ne pas trouver l’amour. Sans oublier, le fidèle animal de compagnie qui sera juché sur l’épaule du capitaine borgne. Sauf que les perroquets, c’est démodé.

© Emeriau/Hennebaut chez Dargaud
© Emeriau/Hennebaut chez Dargaud

Le plus souvent sous forme de gag d’une demi-planche, voici donc nos trois héros à l’abordage d’un univers duquel ils sont complètement obsolètes. D’ailleurs, avec le look qu’ils traînent, ils ont vite fait de passer pour des clochards. Mais ils continuent à se bercer d’illusions même si la crise existentielle n’est pas loin : les flibustiers ne sont plus à la mode, pour preuve les films Pirates des Caraïbes sont bradés à des prix qui donnent envie de se pendre. De même, les enfants se révéleront sans pitié, pire que des requins, avec des smartphones qui valent tous les mâts de Misaine pour faire courir les rumeurs les plus folles.

© Emeriau/Hennebaut chez Dargaud

Fidèle à ses habitudes parodiques, le duo franco-belge Émeriau-Hennebaut court-circuite les corsaires et leur fait découvrir notre société où tout a bien changé depuis les illustres heures des forbans. Mais, avec un peu d’imagination, d’aveuglement peut-être aussi, Barbe-Rouge et ses sbires ont vite fait de retrouver leurs repères pour vivre la grande aventure dans le centre commercial le plus proche, au point culminant d’une plaine de jeu et à l’asile pour un petit séjour de revalidation. Mais nos pirates sont irrécupérables et poussent toujours le bouchon plus loin. Tony et Dominique (qui possède décidément bien des styles qu’il adapte à sa sauce) écument large pour permettre le rire à gorge et chicots déployés. J’ai regretté en cours de lecture que certains des titres donnés aux strips déflorent la chute. Sinon, ces marins d’eau douce devenus, touchant le fond mais creusant encore, montrent un pavillon très engageant, tissé de running gags efficaces et de bonnes idées paradoxales.

© Emeriau/Hennebaut chez Dargaud

Titre : Bande de pirates !

Recueil de gags

Scénario : Tony Émeriau

Dessin et couleurs : Dominique Hennebaut

Genre : Humour, Parodie

Éditeur : Dargaud

Nbre de pages : 48

Prix : 12,50€

Date de sortie : le 03/06/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.