Qu’est-ce qui pourrait vous pousser à tuer quelqu’un? Adabana, nouveau thriller psychologique de Kana

L’autrice NON nous dépeint un petit village de campagne où le sordide rencontre les rêves étouffés d’une jeunesse appesantie par le poids de la culture et des traditions. Sous un crime odieux, se cache une vérité qui dérange. « La nature humaine dans toute sa noirceur. »

Résumé du tome 1 : La tranquillité d’une petite ville japonaise, recouverte de neige, est brutalement perturbée par un meurtre odieux. Le corps démembré d’une lycéenne du nom de Mako Igarashi, est retrouvé près d’un lac. Bientôt, Mizuki Aikawa, élève au même lycée que la victime, revendique les faits auprès des forces de police locales. Cependant, alors qu’elle relate les évènements, le doute s’invite progressivement dans la tête de ses avocats. Quels lourds secrets Mako et Mizuki partageaient-elle?

NON est une autrice japonaise qui c’est fait connaître par son manga « Hare Kon ». Il traitait des relations amoureuses au sein d’un couple polygame. Il n’est pas paru en France et il s’adresse aux plus de 16 ans. Mais, dans Adabana, qui signifie « une fleur qui ne donne pas de fruit. Par extension, une réalité sans fondement », NON nous raconte une histoire glauque dans un petit village de campagne.

On se rend assez vite compte que les relations humaines sont au centre de ce thriller et que celles-ci sont très compliquées. Mizuki Aikawa vit seule avec sa mère. On constate que la jeune fille ne répond pas aux attentes de sa génitrice… En effet, celle-ci se montre dure et impitoyable envers l’adolescente, les frustrations de la mère rejaillissant sur sa fille.

C’est ainsi que Mizuki voit sa vie structurée et conditionnée par son ainée de manière despotique. Aucune activité autre que scolaire n’est tolérée. Ses seuls moments d’évasion et de complicité se font avec son amie pétillante: Mako. Cette adolescente vit seule avec son oncle depuis le décès de sa mère.

Mais que cache ce petit village où la réalité semble cachée dans une brume de faux-semblants et de faux-sentiments. NON nous décrit parfaitement ce que l’humain a de pire: sa propension à utiliser les autres à son avantage, aux mensonges et à la violence physique et/ou verbale. Je ne vous cacherai pas que je suis sous le charme de ce thriller qui a des allures de certaines série nordiques: Millénium, Quicksand ou encore Eyewitness. Le côté sombre et la folie de l’homme sont exposés face caméra.

Les éditions Kana nous le propose dans sa collection Big, ce qui permet dans un format hors standard de mettre parfaitement la mangaka en valeur. Cette série sera clôturée en trois tomes.

Titre: Adabana

Tome: 1

Auteur: NON

Dessin: NON

Genre: thriller/seinen/psychologique

Traduction: Sophie Lucas

Éditeur: Kana

Collection: Big Kana

Pages: 186

Prix: 12,70€

Date de sortie: le 01/04/2022

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.