Loin d’un énième opus de Jurassic Park, Kouji Mori nous amène dans une époque qui n’est pas la nôtre, loin de l’apparente sécurité de nos forêts actuelles

On dit que les épreuves nous rendent plus forts, cet adage sera encore d’autant plus vrai dans ce manga. Nos étudiants modernes vont devoir se confronter à la nature mais également au plus grand prédateur de l’Histoire, l’Homme.

Résumé du tome 1 de Genesis : Taiga, jeune homme terne et timoré, voyage en Australie avec ses camarades étudiants en anthropologie. Alors qu’ils visitent une grotte, les sept étudiants échappent de justesse à un effondrement. A la recherche d’une sortie, Taiga et ses amis se perdent dans une succession de paysage de plus en plus étranges. Lorsqu’ils découvrent des mammouths qui broutent paisiblement, ils doivent se rendre à l’évidence: ils ont franchi un passage vers un monde primitif !!!

Au détour d’un chemin en Australie, des étudiants en anthropologie découvrent l’entrée d’une grotte. S’enfonçant au coeur de la roche, ils se retrouvent piégés. Analysant leur nouvel environnement, ils constatent que non seulement la faune et la flore ne correspondent ni à le région, ni à l’époque. Ils vont devoir partager le territoire de chasse de nombreux prédateurs mais également celui des hommes. Et cette rencontre avec nos ancêtres va être bien moins amicale que prévue. Cette sortie scolaire va relever les instincts primaires de l’homme moderne et les destins vont se forger, sous l’inspiration de Kouji Mouri.

Je dois dire que je ne suis pas des plus emballés par l’aspect graphique de ce manga surtout le design des personnages. J’ai l’impression, comme nos étudiants, d’être retombé dans le passé. Les visages sont mono-expressifs et on a du mal à s’identifier aux protagonistes. Il n’y a pas beaucoup d’émotions entre le lecteur et ce groupe d’humain sans grande envergure. On a l’impression d’être dans une sorte de mauvaise télé-réalité.

Par contre, les décors naturels et les animaux sont juste magnifiques. Que ce soit la profondeur de champ ou les détails anatomiques, tout est parfait. On se promène réellement dans une forêt primaire peuplée de créatures préhistoriques.

L’histoire est classique et, pour l’instant, sans surprise ou presque! Nos jeunes étudiants vont devoir mettre leurs connaissances en pratique pour survivre à l’hostilité de cet environnement. Et c’est là que le scénario devient intéressant! Comment interagir avec l’Histoire sans la transformer? Peuvent-ils influencer ce microcosme sans modifier leur futur? Sont-ils sur une variante de notre ligne du temps ou simplement dans un univers primitif au centre de notre planète? Je pense que notre mangaka nous réserve de belles surprises, une fois l’introduction passée.

Le tome 2 arrive le 27 mai!

Titre: Genesis

Tome: 1

Auteur: Kouji Mori

Dessin: Kouji Mori

Genre: action/seinen

Traduction: Satoko Fujimoto

Éditeur: Dupuis

Collection: VEGA Manga

Pages: 200

Prix: 8,00€

Date de sortie: le 05/03/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.