Le Manoir de Silver Lake, la comédie horrifique incontournable dont vous devez absolument pousser la porte, à vos risques et périls !

Lorsqu’entre les murs du Magic Land Théâtre il se murmurait, il y a quelques mois, que la prochaine création de Patrick Chaboud se situerait dans un univers proche de la famille Adams et de Dracula, j’ai immédiatement été gagné par un gros sentiment d’impatience et de curiosité. Dans ce genre de milieu, une plume comme celle de Chaboud allait inévitablement se régaler.

Résumé : Après être mystérieusement tombés en panne de voiture, Alan et Natacha croient trouver refuge dans une vieille bâtisse toute proche, le manoir de Silver Lake. Ignorant tout de l’étrange propriétaire des lieux, ils poussent innocemment la vielle porte de bois et le piège se referme. Les voilà prisonniers comme deux marionnettes entre les mains du Comte de Silver Lake, un noble décadent féru de sorcellerie. Une nouvelle aventure dans laquelle nous entraine le Magic Land, entre la famille Adams et le comte Dracula. Une histoire à frissonner de rire…(source Magic Land Théâtre)

Vendredi, soir de première, la salle est comble et on est heureux de pouvoir à nouveau évoluer presque normalement sans les restrictions imposées par le Covid-19. Depuis leur entrée dans la salle, les spectateurs sont accueillis par les comédiens habillés de capes noires inquiétantes, qui participent à la mise en ambiance étrange annonciatrice du spectacle.

La pièce commence avec l’arrivée de notre couple en panne de voiture et égaré dans les bois, qui décide de pousser la porte du Manoir de Silver Lake afin d’y chercher de l’aide pour appeler un dépanneur.

Passé la première impression inquiétante générée par un décor très réussi, on sait malgré tout qu’avec Le Magic Land l’ingrédient principal d’un spectacle c’est le rire, et on ne va pas être déçu car on rit beaucoup durant la pièce qui est présentée en un seul acte.

On est ici face à du grand Chaboud, et à une brochette de six comédiens irrésistibles, dont deux nouveaux visages : Guillaume Jacobs et Lionel Liégeois qui ne sont pas en reste et ont intégré la distribution avec brio dans les rôles respectifs d’Igor le bossu et de l’inquiétant Comte de Silver Lake à la recherche d’une âme soeur, pour combler sa solitude, et passionné de magie noire.

Le couple Alan et Natacha est incarné par les talentueux Elsa Erroyaux et Michael Manconi , irrésistibles comme à l’accoutumée.

Et puis, last but not least, dans les rôles de la soeur du comte, d’une pâleur extrême, il y a Evelyne Demaude en grande forme, et puis l‘irremplaçable Sophie d’Hondt, qu’on ne présente plus, dans un rôle désopilant que je vous laisse le soin de découvrir quand vous irez voir la pièce.

Bref du beau monde au casting d’une pièce très réussie, idéale pour vous dérider en ces temps difficiles et anxiogènes.

Le Manoir de Silver Lake, se pose comme la comédie horrifique incontournable dont vous devez absolument pousser la porte, à vos risques et périls !

Jean-Pierre Vanderlinden

Le Manoir de Silver Lake

Du 18 mars au 2 avril à 20h

Avec  : Elsa Erroyaux, Evelyne Demaude, Sophie D’Hondt, Guillaume Jacobs, Lionel Liégeois et Michael Manconi,

Texte et Mise en scène de Patrick Chaboud

Renseignements et tickets : https://www.magicland-theatre.com/wordpress/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.