Marie-Aimée Lebreton nous conte avec pudeur et élégance un drame du quotidien dans Lola emmitouflée

Lola emmitouflée, c’est l’histoire d’une femme, d’une famille. C’est une histoire du quotidien, celle qui pourrait se dérouler dans la maison d’à côté, dans l’appartement du dessus. C’est un texte plein de pudeur et de délicatesse pour raconter un drame terrible. C’est la détresse que peuvent ressentir certaines femmes lorsqu’elles deviennent mère. C’est l’indicible, l’inaudible, l’invisible qui est mis en mots par Marie-Aimée Lebreton. Des chapitres courts : quelques phrases seulement pour certains, une page et demi pour d’autres. Mais une histoire universelle. Celle de la solitude et de la difficulté de devenir mère.

Résumé de l’éditeur : « Paul et Suzanne vivent sur les berges du lac d’Annecy. Suzanne travaille à la faïencerie de la région et Paul compose de la musique. Ils rêvent d’avoir un enfant et de lui faire connaître une forme de vie sauvage, en harmonie avec la nature. Suzanne se sentirais moins seule si elle avait un enfant, pense-t-elle aussi, faire un enfant c’est réaliser quelque chose. 

D’un tableau  à l’autre, le récit évolue en suivant le fil intérieur d’une mère fragile et passionnée. Qui peu à peu, perd pied.

Cette histoire est celle de nombreuses mères laissées trop souvent seules et perdues face au rôle que la société leur impose. Un roman puissant, à la langue poétique et charnelle. Un fait divers vu de l’intérieur. »

Marie-Aimée Lebreton est née à Buira en Kabylie. Docteur en philosophie de l’art et diplômée du conservatoire national supérieur de musique de Paris, elle est maître de conférence à l’Université de Lorraine et vit à Paris. En 2015, elle a obtenu le prix Alain-Fournier pour son roman Cent sept ans paru aux Editions Buchet-Chastel. Lola emmitouflée est son sixième roman.

Ce roman pose de vraies questions à la société. À chaque femme, à chaque homme. Ce roman vous interroge sur ce qu’est la maternité. Une célèbre phrase dit qu’on ne naît pas mère, on le devient. Mais, que faire lorsque ce sentiment ne grandit pas? Comment on fait quand on a mis un enfant au monde et que l’amour ne vient pas ? On le protège, on le nourrit, on l’occupe, on le berce mais la solitude prend toute la place. Parce que ça ne se dit pas, parce que ça ne s’entend pas, parce que ça ne se voit pas. Cette détresse-là est racontée en peu de mots, elle est suggérée plus souvent que décrite. Et c’est la pudeur et l’élégance qui font ce récit.

Marie-Aimée Lebreton nous propose le récit d’un drame, d’un fait divers vu de l’intérieur. Car c’est Suzanne qu’on accompagne le plus souvent, parfois Lola…

Les chapitres sont courts, de quelques phrases à deux pages. Comme des photographies, des instants volés d’un moment, d’un sentiment. Une espérance qui s’installe mais qui ne se rencontre pas. Et toujours Suzanne qui essaie de courir après ce qu’elle pense être une bonne mère.

C’est terriblement touchant. C’est juste. C’est pudique. Une fois de plus, les éditions Diagonale ont choisi la qualité avec Lola emmitouflée. Un récit qui laissera son empreinte dans chaque lecteur.

Autrice : Marie-Aimée Lebreton

Titre : Lola emmitouflée

Editions Diagonale

Sortie prévue le 26 février 2022

Nbre de pages : 190 pages

Prix : 16,50 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.