Quelque part entre Kamelot et les Monty Python, La légende de King Arthur façon Chaboud vous convie à un voyage en absurdie mené tambour battant

Avec le Magic Land Théâtre, à chaque spectacle le rire est au rendez vous. Cette fois, avec La légende de King Arthur, on retrouve l’essence même du M.L.T., un doux mélange entre l’inventivité et l’interactivité du théâtre de rue et l’humour absurde et déjanté sorti de la plume magique de son auteur, l’inénarrable Patrick Chaboud.

Le roi Arthur n’a jamais réussi à trouver le Saint-Graal. Ayant perdu la bataille, ses chevaliers et même son épouse, il se retrouve sans domicile et se voit contraint de squatter la forteresse de son cousin Albergonde d’Alsinfloch, parti pour les croisades. Entouré de ses trois filles il se meurt d’ennui et les mois passent lorsqu’ une terrible nouvelle leur parvient : Albergonde d’Alsinfloch revient des croisades !
La nouvelle loin de réjouir la famille sème le désarroi ! Pas question pour Gildeberthe d’épouser le « revenant » a qui Arthur a promis la main. Que faire pour se débarrasser du maître de Castelnau sur Meuse et conserver son château ? Tous vont donc imaginer un plan machiavélique ! ( source Magic Land Théâtre)

Vous avez peut-être croisé la route des comédiens du Magic Land cet été à Bruxelles ou en Wallonie, et vous avez peut-être même eu la chance d’assister à une représentation de King Arthur.

Vous pensiez avoir tout vu ? C’était mal connaître le Magic Land

Ce que le Magic Land nous a proposé de venir revivre en janvier c’est une nouvelle version de cette grande saga médiévale. Si le bon roi débonnaire a toujours le plus grand mal à asseoir son autorité auprès de ses filles et s’il ne sait toujours pas comment se débarrasser de son encombrant cousin Albergonde d’Alsinfloch, il n’hésite pas cette fois-ci à nous livrer tous ses secrets militaires. Le tout dans des décors très réussis.

Nageant entre l’humour de Kamelot (la série d’Alexandre Astier) et celui des Monty Python, la pièce signée Patrick Chaboud est une farce irrésistible, un voyage total en absurdie où, à chaque scène, les personnages repoussent encore et encore les limites d’un humour totalement déjanté.

Entrez dans la grande arène, venez participer aux joutes, choisissez votre camp et participez à la grande guerre. Aidez le roi Arthur à conquérir le trône d’Angleterre ou rejoignez les armées françaises dans leur lutte contre la perfide Albion.

Les spectateurs ne sortent pas indemnes de cette nouvelle aventure et ont le plaisir tout le spectacle durant de partager avec les comédiens cette maxime arthurienne : c’est beau la guerre quand c’est bien fait.

Interprétée par une distribution de haut vol composé de Sophie D’Hondt, Elsa Erroyaux, Anne-Isabelle Justens, Michael Manconi et Juan Marquez Garcia, La légende de King Arthur met à rude épreuve vos zygomatiques de la première à la dernière réplique.

Pour ceux qui auraient raté cette série de représentations de janvier, rue d’Hoogvorst, ou qui auraient envie de renouveler le plaisir et par là même de soutenir le Magic Land Théâtre, il y a aura des séances de rattrapage au printemps en tournée, dont déjà une date est connue et en vente, ce sera le 28 mai prochain à  l’Espace Toots d’Evere ( infos et tickets : http://www.rockoasis.be)

En attendant pensez à réserver vos sésames pour la prochaine création de la troupe « Le Manoir de Silver Lake » qui se jouera du 18/03 au 02/04 au Magic Land Théâtre au 8 de la rue d’Hoogvorst. ( infos et réservations : https://www.magicland-theatre.com/wordpress/project/la-manoir-de-silver-lake/)

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire…

Jean-Pierre Vanderlinden

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.