Mutafukaz 1886, fin du cauchemar américain avec des cow-boys et des aliens en pleine Western Desunion

© Run/Hutt chez Ankama

En cinq chapitres qui ont donné lieu à un sacré parc d’attractions aux couleurs du Grand et infernal Ouest, l’univers phare de Run, Mutafukaz, s’est donc trouvé rebooté façon Hutt dans une tout autre ambiance, moins au pays d’Eastwood que du Favrau de Cowboys contre envahisseurs, avec plus de cowboys et des envahisseurs qui font illusion mais ne sont pas moins sournois, et savent ce qu’ils veulent.

© Run/Hutt chez Ankama

Résumé de l’éditeur : Dans cette uchronie poussiéreuse aux couleurs chaudes de western, nous retrouvons Vinz et Angelino en proie aux Machos. Ces entités cosmiques issues de la matière noire de l’Univers ont fait main basse sur les compagnies minières d’une Californie tout juste naissante…

© Run/Hutt chez Ankama

Dans ce retour vers le futur dans lequel Marty et Doc Brown seraient Vinz et Angelino, le duo Run-Hutt a été plus droit au but que dans les 600 planches terribles qui bâtissaient la saga initiale. En 5 épisodes de 32 pages, le duo s’initie donc aux lois sans pitié de l’amitié et du western un brin fantastique. De un, parce qu’Angelino a un étonnant pouvoir, que son corps réagit à l’or. De deux, parce qu’en ces terres désertiques, les terriens ne semblent pas être seuls. Des êtres maléfiques, venus non pas en paix mais en guerre d’une planète lointaine, semblent proches d’asseoir leur pouvoir sur nos existences, en corrompant l’appareil minier mais également politique des States, puis, on s’en doute, du reste du monde.

© Run/Hutt chez Ankama

Son sauvetage? Devinez sur qui il tombe? Vinz et Angelino. Dans cette uchronie surréaliste qui se crédibilise en faisant des liens de près ou de loin avec l’Histoire et ses petits secrets, ses complots, que nous imaginons, MTFKZ reste WTF mais prend un malin plaisir à jouer de références et des codes du genre. Jour ou nuit, neige ou sable aride, cow-boy ou outlaws, cheval de fer (et de feu) ou train de la mine. En profitant de ce que tout le monde connaît de cet univers qui ne fait aucun cadeau, et dans lequel les femmes aussi doivent se battre pour trouver leur place et ne pas être prises pour des choses, Run et Hutt s’amusent comme des fous et livrent sur papier un véritable parc d’attractions et de sensations dans lequel tous les ingrédients du western se retrouvent, à leur sauce évidemment.

© Run/Hutt chez Ankama

Dommage pourtant, dans cette aura spectaculaire, que la fin de cette histoire lui donne des allures de prétexte et de déjà-vu, et que ce reboot, soft et concis, arrive quelques années seulement après le final de série-mère, qui ne risque pas d’être oubliée de sitôt. Alors, forcément, la comparaison d’une oeuvre somme et de cette aventure à l’Ouest qui en fait le quart et va beaucoup moins loin se fait ressentir. Pourtant dans l’attente de chaque nouvel épisode, le plaisir démoniaque de suivre ces deux héros n’était pas feint.

© Run/Hutt chez Ankama

Titre: Mutafukaz 1886

Spin-off de Mutafukaz

Issue: 4-5

Scénario : Run

Dessin et couleurs : Simon Hutt T.

Genre: Action, Fantastique, Western

Éditeur: Ankama

Label : 619

Nbre de pages: 32

Prix: 4,95€

Date de sortie: le 27/08/2021 et le 19/11/2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.